• Le week-end dernier nous sommes allés voir les grands-parents et Loulou a fait comme à chaque visite sa petite promenade de 8km dans le bois, une forêt de résineux dont les sentiers de randonnée varient d'altitude de manière parfois très abrupte. Loulou adore se rendre sur une crête de 1041m d'altitude et observer le paysage en famille.  Il fait aussi de plus longues balades jusqu'à 13km notamment l'été et apprend à s'orienter dans la forêt.

     

    A la découverte des champignons

     

     

     

    Sur le chemin à l'automne,  il aide mamie et papy à nettoyer les rigoles avec ses bâtons de marche car les fortes pluies les remplissent de cailloux, terre et feuilles mortes et les autres cailloux dévalent alors les pentes jusqu'au village avec des coulées de boue. A chaque balade, il découvre la forêt et comment en prendre soin.

     

    A la découverte des champignons

     

     

     

     

     

    Cette année nous avons eu la chance de pouvoir nous inscrire à un atelier découverte des champignons organisé à la Fabrikasciences par des amateurs passionnés. Nous avons donc récolté au cours de notre balade un exemplaire des champignons que l'on voyait pour les faire déterminer lors de l'atelier.

     

    A la découverte des champignons

     

    Nous en avons trouvé de toutes sortes, certaines avec une sorte de fumée qui sortait quand on les touchait, d'autres aux aspects gélatineux...

     

    A la découverte des champignons

     

    Certains avec de drôles de formes....

     

    A la découverte des champignons

     

     

    Ou encore en forme d'éponge...

     

    A la découverte des champignons

     

    Et d'autres en cercle...

     

    A la découverte des champignons

     

    Au final, nous en avons ramassé une bonne trentaine de différentes formes, couleurs, tailles et textures. Loulou a quant à lui cherché le plus gros champignon de la forêt lors sa balade.

     

    A la découverte des champignons

     

     

    Le lundi suivant, nous avons apporté nos champignons à l'atelier et nous en avons profité pour demander aux copains scolarisés et non scolarisés de venir avec nous. Nous avons également apporté les photos de chaque champignon que nous avons trouvé pour montrer l'environnement dans lequel nous les avons cueillis et pour pallier à d'éventuelles pertes de notre cueillette. Certains sont en effet devenus tout noir, nous avons bienfait.

     

    A la découverte des champignons

    A la découverte des champignons

    A la découverte des champignons

    A la découverte des champignons

     

    Ce que nous avons appris:

    - il existe plusieurs sortes de familles de champignons qui ont des caractéristiques communes comme pour la botanique

    - il n'est pas possible de dire qu'une couleur de champignon est toujours toxique ou consommable

    - pour déterminer un champignon, il faut le champignon entier avec le pied (nous avons fait l'erreur de les couper au couteau pour ne pas abîmer le sol)

    - certains champignons sont mortels comme par exemple l'amanite tue mouche mais certaines amanites de cette famille sont consommables, c'est vraiment au cas par cas et la toxicité varie du petit mal de vente à la mort brutale

    - 90% des champignons qu'on a cueilli étaient toxiques! Par précaution nous avions fait très attention lors de la cueillette

    - un champignon consommable peut pousser à côté d'un champignon toxique et des sports ou morceaux peuvent être en contact donc il faut faire attention à l’environnement

    un champignon consommable peut ne pas être consommable selon l'environnement autour (champs traités aux pesticides, sols aux bords des routes passantes...) les champignons absorbent les métaux lourds lors de leur pousse

    - et nous avons chez nous un champignon que nous consommons beaucoup (enfin surtout les connaisseurs et les anciens car les jeunes générations comme nous ne savent plus grand chose...) qui est considéré comme toxique dans le reste de la France, nous avons demandé pourquoi, parait-il qu'on aurait un estomac plus costaud! 

    - si on veut faire des photos pour déterminer un champignon sans le cueillir il faut le prendre en photo entier donc avec le pied, il faut prendre en photo le dessus de très près car il peut y avoir des petits points de couleur à observer par ex ou la texture et il faut aussi le dessous du chapeau car certains ont des lamelles qui peuvent parfois être de différentes couleurs ou une texture type éponge, il faut aussi casser le pied pour voir s'il se casse comme une craie ou s'il effilocheuse, on peut aussi casser le chapeau car certains champignons vont "saigner orange" par exemple.

     

    Nous en avons conclu qu'il nous restait encore bien du travail pour apprendre à déterminer les champignons. Lors de notre prochaine balade nous aurons un regard plus scientifique et apporterons notre livre sur les différents champignons pour essayer de déterminer ceux que nous trouverons, au moins leur famille. Nous allons aussi chercher les différentes familles de champignons qu'il peut exister. Et nous allons reprendre nos cartes de nomenclature sur les différentes parties du champignon pour mieux observer ceux que nous trouverons.

    Et vous? Vous les regarder ou vous essayer de les déterminer? N'hésitez pas à nous partager vos conseils en commentaire! 

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • En ce moment, Loulou est reparti sur une période "mathématiques". Cela faisait un bon moment qu'il ne s'intéressait plus aux maths. Nous avons trouvé plusieurs livres à la bibliothèques de petits problèmes mathématiques très rigolos dont je partagerai les références sur le blog pour tous les amoureux des maths autrement. Vous pouvez retrouver les maths sans échec ici qui s'adressent au cycle 2.

    Ce livre-ci s'adresse plus à la fin du cycle 2 et début du cycle 3.

    Des énigmes et casse-tête pour identifier les bonnes informations pour un calcul tout en s'amusant

    Des énigmes et casse-tête pour identifier les bonnes informations pour un calcul tout en s'amusant

    Le plus difficile dans la lecture de ce livre et de rester concentré et de ne pas rire en lisant l'énoncé du casse-tête. J'ai trouvé ce livre très intéressant pour cocher la case éducnat qui parle de la compétence à trouver dans un texte les informations nécessaires pour répondre à une question précise et pour faire un calcul précis. Cela répond à la fois à des compétences de français et aussi de mathématiques. 

    Des énigmes et casse-tête pour identifier les bonnes informations pour un calcul tout en s'amusant

    Des énigmes et casse-tête pour identifier les bonnes informations pour un calcul tout en s'amusant

    Des énigmes et casse-tête pour identifier les bonnes informations pour un calcul tout en s'amusant

    Le côté humoristique est aussi un petit plus dans la découverte de différents types d'écrits et de registres en français qui est également à découvrir en cycle 2 et 3. Les textes sont assez courts (max 2 pages), il y a 30 casse-tête donc de quoi faire toutes sortes de calculs y compris les fameuses multiplications et ils sont écrits assez gros pour être lus facilement.

    Ce livre nous a fait bien rire durant toute une soirée et même papa a dû répondre à certains casse-tête. Il paraît que papa a des problèmes avec ses paires de chaussettes, je vous laisse découvrir pourquoi...

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Récemment nous avons trouvé à la bibliothèque deux livres de petites énigmes mathématiques pour développer les premières stratégies de calculs. Ces livres s'adressent plus aux enfants en cycle 2 mais Loulou s'est bien amusé à trouver les résultats et les meilleures stratégies de calculs.

    Pour les enfants qui n'aiment pas beaucoup les maths ou qui ont besoin de concret ou qui sont unschoolers, je trouve qu'ils sont intéressants et donnent envie d'apprendre en jouant.

     

    Deux livres d'énigmes mathématiques pour développer les premières stratégies de calculs

    Deux livres d'énigmes mathématiques pour développer les premières stratégies de calculs

     

    Deux livres d'énigmes mathématiques pour développer les premières stratégies de calculs

    Deux livres d'énigmes mathématiques pour développer les premières stratégies de calculs

    Deux livres d'énigmes mathématiques pour développer les premières stratégies de calculs

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Cet été, Loulou a "enfin" souhaité s'intéresser à une langue vivante. Je dis "enfin" car malgré les divers jeux que nous avions à la maison depuis trois ans pour découvrir l'anglais ou l'espagnol, il ne voulait que découvrir le latin qui se trouve être une langue morte et qui donc ne rentre pas dans les fameux attendus du cycle 2 qui insistent sur l'apprentissage d'une langue vivante très tôt... 

    Nous avons commencé par des jeux de style mémo dont vous pourrez trouver la collection ASSIMEMOR  en vente ici.

    Du français à l'anglais progressivement par le biais de la lecture de romans

    Du français à l'anglais progressivement par le biais de la lecture de romans

    Nous avons également lu quelque uns des petits livres avec des phrases répétitives simples en anglais.

    Du français à l'anglais progressivement par le biais de la lecture de romans

    Du français à l'anglais progressivement par le biais de la lecture de romans

    Ce mois-ci j'ai découvert par hasard dans une nouvelle librairie (encore une ah ah ah....), une collection de romans écrits en français et en anglais très sympathiques. Nous avons déjà lu un album en entier et Loulou a beaucoup aimé. Nous sommes en train de le relire chapitre par chapitre et Loulou note sur un cahier les mots en anglais découverts et aussi ses petites recherches par exemple le premier chapitre parlait de l'Eurostar et du Tunnel sous la Manche ce qui nous a amené à quelques recherches sur google et à l'épisode de C'est pas Sorcier sur le Tunnel sous la Manche.

    Du français à l'anglais progressivement par le biais de la lecture de romans

    Ce que j'aime dans cette collection c'est le passage progressif du français à l'anglais et les indices qui permettent à l'enfant de comprendre les mots nouveaux.

    Du français à l'anglais progressivement par le biais de la lecture de romans

    Le premier chapitre comprend quelques mots et petites phrases en anglais.

    Du français à l'anglais progressivement par le biais de la lecture de romans

    Petit à petit, il y a de plus en plus de mots en anglais et le dernier chapitre est totalement écrit en anglais.

    Du français à l'anglais progressivement par le biais de la lecture de romans

    Il y a plusieurs romans qui sont organisés selon la difficulté et certains sont aussi en allemand et en espagnol.

    Du français à l'anglais progressivement par le biais de la lecture de romans

    Du français à l'anglais progressivement par le biais de la lecture de romans

    Du français à l'anglais progressivement par le biais de la lecture de romans

    Par la suite, avant de passer au second niveau, si Loulou aime toujours ce genre de lecture, nous lirons cette collection qui me semble un cran plus haut et par laquelle je n'ai pas souhaité commencer de peur qu'il y ait trop de mots anglais à découvrir pour débuter.

    Du français à l'anglais progressivement par le biais de la lecture de romans

    Du français à l'anglais progressivement par le biais de la lecture de romans

    Du français à l'anglais progressivement par le biais de la lecture de romans

    Du français à l'anglais progressivement par le biais de la lecture de romans

    Ces livres peuvent aussi être lus en totale autonomie puisqu'il suffit d'installer l'application gratuite qui permet d'écouter tous les chapitres, de mettre pause et de les réécouter autant de fois qu'on veut si besoin. 

    Avec la découverte de cet album, je peux remplir une grande partie des compétences attendues dans le cycle 3 dans mon rapport d'activités que je présente ici.

    Je vous partage donc un exemple de ma façon de rédiger ce rapport d'activités annuel avec notre découverte de ce livre pour vous donner de son contenu qui se remplira progressivement. Je ferai de même avec les livres en anglais que nous allons encore découvrir et les jeux mémo. L'utilisation de l'application numérique sera aussi mentionnée dans les compétences nécessitant l'apprentissage des outils numériques. De même que l'épisode de C'est pas Sorcier sur le Tunnel sous la Manche sera mentionné dans la partie scientifique du rapport avec mention de la recherche de Loulou sur ce tunnel qu'il a collé dans son cahier de découverte de l'anglais.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Depuis un moment, Loulou s'intéresse aux métaux. Il a découvert cet été que les palets de son jeu étaient fabriqués en fonte et qu'ils étaient moulés dans du sable. Il a regardé de nombreuses vidéos sur Youtube.

    Nous avons donc parlé du fer, de sa découverte à son utilisation en industrie et aussi en art. Tout comme son cahier de découvertes sur l'eau que vous pouvez découvrir en photos et documents ici, il a décidé d'en faire un sur les matériaux suite à la lecture d'un très joli livre sur l'Histoire de la Tour Eiffel. 

    A la découverte du fer, de la fonte et de l'acier

    A la découverte du fer, de la fonte et de l'acier

    A la découverte du fer, de la fonte et de l'acier

     

    A la découverte du fer, de la fonte et de l'acier

    A la découverte du fer, de la fonte et de l'acier

    A la découverte du fer, de la fonte et de l'acier

    Pour commencer nous allons découvrir plus en détails la Tour Eiffel et les ponts (en parallèle avec les ponts construits par Gustave Eiffel) notamment avec des épisodes de C'est pas sorcier.

     

    Sur le thème de la Tour Eiffel, j'ai trouvé également un dossier très complet pour le cycle 2 et 3 (ancien cycle) que vous pouvez télécharger ici. Il y a même des activités de français, mathématiques, histoire ou sciences pour ceux qui souhaiteraient travailler sur les textes en complément.

    Par la suite nous verrons où les envies de Loulou nous emmènerons: préhistoire, art, sciences, chimie, construction navale, ferroviaire...

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Chaque année, j'envoie à réception du courrier de la convocation de l'inspection académique un projet pédagogique présentant les grandes lignes de notre instruction depuis leur dernier contrôle. Ce projet pédagogique dont vous pouvez en voir un exemple ici me sert de base de discutions lors de l'entretien le jour du contrôle. 

    Le jour J, je donne à l'inspectrice mon rapport d'activités. Je réalise ce dossier grâce à mon journal de bord que je rempli chaque jour (ou presque...) des lectures, activités, sorties culturelles, jeux etc qui animent notre quotidien. Il me paraissait difficile de les lister par matières puisque certaines activités font appel à plusieurs notions et matières scolaires différentes.

    J'ai donc choisi de me référer aux compétences à travailler pour le cycle en cours, ce qui me permet d'une part de savoir où nous en sommes par rapport au cycle et au socle commun et ce qui permet d'autre part à l'inspectrice de mieux comprendre notre "unschooling" puisque je "traduis" nos activités et de se rassurer quant à notre sérieux de l'instruction qui est souvent ébranlé en unschooling.

    Ainsi, l'achat de pots de peinture murale et de lames de parquets sera référencé dans les compétences de mathématiques sur les notions à acquérir en calcul de superficie mais aussi dans les notions de mesures et longueurs puisque Loulou a utilisé un mètre pour mesurer chaque côté, ou encore la géométrie puisqu'il a dessiné un plan ou encore les ordres de grandeurs puisqu'il a comparé les prix ou les capacités puisqu'il a dû comparer les litres de peinture par rapport à la superficie d'étalement de cette peinture etc ... Sans compter l'aspect écologique et scientifique puisqu'il a vu la personne fabriquer la couleur directement avec sa machine et son ordinateur et le choix des compositions des matériaux achetés. 

    Cette année, Loulou entrant dans le cycle 3, j'ai dû refaire en entier la base de mon rapport d'activités avec les nouvelles compétences que j'ai choisi de prendre sur eduscol . En cliquant sur le lien, vous y retrouverez le programme qui m'a servi de référence ainsi que les attendus de fin de cycle.

    Personnellement, comme nous ne notons aucune acquisition de notre fils, nous ne l'évaluons pas en fonction des attendus de fin de cycle, je les lis juste afin de les connaître et de mieux appréhender les attentes de l'inspectrice lors de son contrôle (même si selon le nouveau décret elle devra toujours s'y référer et non en attendre des résultats puisque nous avons toujours une obligation de moyens et non de résultats pour l'instruction de nos enfants selon la loi en vigueur).

    N'ayant pas connaissance du nouveau décret en cours de réalisation qui devrait paraître fin octobre 2019 ni plus de détails sur les fameux "contrôles inopinés", je préfère prendre un peu d'avance sur la rédaction de mon rapport d'activités. Comme je ne fonctionne pas en année scolaire mais en année de contrôle à contrôle, j'ai donc toutes nos activités depuis février 2019 à référencer et c'est déjà beaucoup.... 

    Comme vous pourrez le constater, chaque domaine de compétence est notifié et se retrouve dans plusieurs matières et chaque matière a une ribambelle de compétences déclinées et détaillées en sous-compétences, c'est pourquoi j'ai choisi de les organiser avec des numéros afin de mieux m'y retrouver. En regardant le programme vous verrez que toutes les matières ne sont pas présentées de la même manière ce qui fait que parfois il n'y a qu'une seule sous-compétence....

    Avant même d'y écrire quoique ce soit, il y a déjà bien des pages... Pas d’affolement, le programme partagé par eduscol donne des exemples qui peuvent permettre de mieux comprendre ces compétences si l'on ne maîtrise pas très bien le langage éducnat et si vraiment certaines compétences vous poseraient questions, il suffit de chercher sur internet la programmation des instits sur leur blog pour en savoir un peu plus.

    Personnellement, comme nous voguons au gré du vent et des intérêts de Loulou, je ne vais pas si loin dans mes recherches et comme nous n'avons pas de manuels à étudier nous ne sommes pas toujours au même point dans la compétence attendue. Parfois Loulou a de l'avance, parfois du retard, pour ma part, je ne m'intéresse qu'à la progression entre les deux contrôles.

    Je suis en train de préparer un article sur un roman français/anglais que Loulou est en train de lire actuellement et je partagerai par la même occasion le "remplissage" de mon rapport en référence à cette activité pour vous donner une idée de ma façon de "lister" les compétences travaillées juste avec un livre, on en rempli parfois beaucoup.

    Voici donc ma base de rapport, n'hésitez pas à me faire remonter vos remarques et les éventuelles coquilles dans le document (vu les horaires auxquelles je l'ai rédigé, il est fort probable qu'il y en ait une ou deux!).

    Il se peut que la visionneuse pdf n'affiche pas correctement le document ou mette un peu de temps, il suffit de le télécharger pour le visionner.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  • Voici un moment déjà que je réfléchis à l'usage de la fiche de lecture qui intervient dès les premières lectures en cycle 2 dans l'éducation nationale. Pour le moment je n'avait pas abordé cet outils avec Loulou parce qu'aucune fiche de lecture trouvée sur les blogs d'instits ne me plaisaient et comme nous allons commencer le cycle 3 je trouvais plus utile de commencer à en faire l'usage.

    Ecrire juste pour remplir des cases n'apporte pas grand chose et recopier les couvertures d'un livre non plus. Pour moi, la fiche de lecture est un outils si et seulement si elle apporte une réflexion et cocher "j'ai aimé ce livre" ou "je n'ai pas aimé ce livre" n'a pas d'intérêt.

    Bien évidemment il fallait prendre en compte l'âge de Loulou, ses capacités à écrire et l'intérêt du travail de réflexion. J'ai de suite évité la fiche à cases qui rien qu'au regard ne donne absolument pas envie. Lorsque Loulou voit ce genre de fiches il n'y voit que le nombre important de cases à remplir et le peu de place pour écrire et ne sait pas vraiment par où commencer. Personnellement, je voulais quelque chose de coloré, d'attrayant et d'utile et surtout qui suive une vraie logique et permette la réflexion.

    J'ai donc réalisé ma base de fiche de lecture en trois thématiques. Comme pour tout écrit futur, Loulou devra INTRODUIRE / DÉVELOPPER ARGUMENTER/ CONCLURE. Je voulais aussi que cette fiche de lecture puisse évoluer dans le temps avec de plus en plus de réflexion de la part de Loulou. Il me fallait donc assez de place (au début pour la taille de l'écriture puis par la suite pour faire de petits textes). Je me suis inspirée des Lapbook avec des volets en feuillets permettant d'être feuilletés comme un livre pour que cette fiche soit plus ludique.

    Une fiche de lecture en triptyque pour apprendre à construire sa pensée et ses futurs écrits

    Afin de bien comprendre les trois parties de la fiche de lecture, nous les avons remplis sur trois moments différents. Voici au final ce que cela donne.

    Une fiche de lecture en triptyque pour apprendre à construire sa pensée et ses futurs écrits

    Une fiche de lecture en triptyque pour apprendre à construire sa pensée et ses futurs écrits

    Une fiche de lecture en triptyque pour apprendre à construire sa pensée et ses futurs écrits

    Une fiche de lecture en triptyque pour apprendre à construire sa pensée et ses futurs écrits

    Une fiche de lecture en triptyque pour apprendre à construire sa pensée et ses futurs écrits

    Une fiche de lecture en triptyque pour apprendre à construire sa pensée et ses futurs écrits

    Pour réaliser cette fiche, il suffit d'imprimer chaque page, de coller la dernière page sur une feuille et de découper les autres sur les pointillés en les collant les unes sur les autres avec la partie de gauche. Voici les différentes pages à imprimer si vous souhaitez essayer.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • En ce moment Loulou s'intéresse à la biodiversité comme vous avez pu le voir dans nos derniers articles. Cela nous a permis à plusieurs reprises de reparler de longueurs, d'aires ou superficies. C'était donc le moment d'aller plus loin dans la compréhension de ces mesures grâce aux exemples à grandes échelles qui nous étaient présentés notamment dans les documentaires sur la reconquête des forêts. Nous nous sommes au passage familiarisés avec les mesures agraires souvent citées dans les documentaires pour parler des superficies des forêts. 

    Des longueurs aux aires, nous avons facilement déviés nos découvertes mathématiques sur les volumes. Afin de permettre à Loulou de s'y retrouver, je lui ai réalisé des tableaux de conversion.

    Voici donc plusieurs documents pour s'amuser à faire des conversion et comprendre les relations entre longueurs, aires et volumes.

    Le premier document est à imprimer avec des feuilles blanches et des feuilles transparentes pour rétroprojecteur. Le principe est de travailler d'abord sur le tableau de conversion des longueurs. J'ai volontaire mis une colonne verte pour que l'enfant apprenne à mettre dans le tableau l'unité à droite pour la suite. J'ai gardé le code couleur Montessori en éclaircissant les couleurs.

    Par la suite lorsqu'on parlera d'aires on se référera à la planche de dessin du document pour introduire la notion de carré. On pourra alors déposer sur le tableau de conversion des longueurs celui des aires qui aura été imprimé sur feuille de rétroprojecteur pour être transparent. On rajoutera alors une colonne bleue pour les dizaines. L'enfant devra donc placer dans son tableau les unités et les dizaines pour des mesures au carré. La colonne bleue permettra à l'enfant de placer les dizaines.

    Etant donné que les mesures de superficies se font aussi avec des mesures agraires pour des superficies agricoles par exemple, j'ai rajouté dans le tableau les correspondances avec les hectares, ares et centiares que nous avons vu dans les documentaires.

    Pour finir, il sera possible de placer sur la planche du tableau de conversion des longueurs celui des volumes de la même façon puisqu'il sera imprimé également sur feuille de rétroprojecteur et permettra à l'enfant de comprendre la notion de volume et d'introduire les centaines (colonne rose foncée). Nous arriverons au final à un tableau de conversion avec trois sous colonnes. 

    Ce tableau pourra aussi aider à faire la comparaison avec un autre tableau de conversion, celui des capacités puisque les capacités permettent de mesurer des volumes également.

    Si vous n'avez pas de feuilles pour impression au rétroprojecteur vous pouvez utiliser des feuilles pour plastification. Il suffit de séparer les deux parties, mettre le côté rugueux pour l'impression et de recoller les deux feuilles avec un fer à repasser ou de les scotcher ensemble pour ne pas qu'elles s'enroulent dans la machine à plastifier.

    Pour s’entraîner, l’enfant pourra utiliser les tableaux du document suivant. Ce sont les mêmes mais avec les titres sur chaque tableaux puisque j'ai du blanchir certaines cases pour la superposition du document précédent. Ceux-ci seront à imprimer sur feuilles blanches et pourront être plastifiés et utilisés comme ardoises avec des feutres veleda.

    Pour finir, lorsque l'enfant sera à l'aise dans les tableaux, il pourra utiliser les tableaux sans couleurs. 

    Voilà, en espérant que ces tableaux vous aideront à mieux aimer les conversions! Vous pourrez trouver plein de choses intéressantes sur ce blog que j'aime beaucoup Le petit roi, enfant autiste et sur celui de mon amie Anaïs Montessorimaispasque.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Depuis quelques semaines nous étudions la biodiversité grâce à un MOOC botanique, des visites culturelles ainsi que des documentaires botaniques. Cette trame de recherche nous sert pour le français mais aussi les maths ou encore l'histoire et les sciences. 

    Nous axons nos recherches sur 4 grandes thématiques:

    - la place de la biodiversité en ville (MOOC Natureforcitylife)

    - les différents modes de culture (mise en pratique: agro-culture, permaculture, hydroponie, aquaponie...)

    - la pollinisation et ses vecteurs (documentaires, livres, sorties)

    - la dispersion des graines et les stratégies des plantes (documentaires, livres, sorties).

     

    Voici donc en partage deux documents que j'ai réalisé pour Loulou. Il s'agit du troisième axe de recherche: la pollinisation et ses vecteurs. Vous y trouverez tous les noms savants qui permettent de différencier les types de pollinisation. L'objectif n'est pas de les retenir par coeur mais d'apprendre à catégoriser, détailler, organiser sa pensée et ses observations et même faire un peu de français et de latin au passage.

    Dans un prochain article, je partagerai les documents que je suis en train de réaliser sur les modes de propagation des graines et les stratégies employées par les plantes pour attirer les pollinisateurs et disséminer leurs graines. Ces documents me prennent du temps et j'ai longuement hésité à les partager. La pédagogie Montessori étant devenue plus que commerciale, des personnes n'hésitent pas à s'octroyer le travail des autres pour les revendre. Outre le fait qu'il existe des droits d'auteurs sur les photos et textes, c'est surtout le dégoût que cela provoque quand on sait qu'on a passé des heures de travail sur la réalisation d'un document. Merci donc d'en faire l'usage pour des petits loulous passionnés de découvertes botaniques et des parents heureux de découvrir avec eux ;) 

    Lorsque nous aurons terminé notre MOOC je partagerai probablement un document sur les trames vertes bleues et marrons qui semblent intéresser Loulou ainsi que nos essais cultures d'un potager sur notre balcon que nous sommes en train d'étudier et d'installer.

    En attendant voici les deux premiers documents: des affiches format A4 avec les noms ainsi que les cartes de nomenclatures associées avec les définitions et quelques exemples à tire indicatif. J'ai prévu des exemples plus spécifiques pour la propagation des graines et les stratégies des plantes suite au visionnage de trois documentaires sur "la vie secrète des plantes" que nous venons de découvrir sur Arte intitulés "Propagation", "Appétit" et "Sexualité". 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Récemment nous avons visité l'exposition "Froid" aux Salines royales d'Arc-Et-Senans qui nous a beaucoup plu. De nombreux thèmes y étaient abordés qui feront l'objet de plusieurs recherches et articles sur le blog si j'en trouve le temps. Nous avons découvert le froid dans l'usage de la médecine, dans la technologie (réfrigération, congélation...) mais aussi dans la nature avec les animaux et leur adaptation au froid et pour les végétaux. (Vous pouvez en retrouver le contenu ainsi que des dossiers pédagogiques ici).

    Nous avons passé un long moment dans un espace dédié aux saisons et à l'effet du froid sur les végétaux. Nous avons découvert l'endurcissement au gel et les notions de tolérance et d'intolérance au gel des plantes.

    L'endurcissement au gel chez les plantes: effets du froid et adaptations

    L'endurcissement au gel chez les plantes: effets du froid et adaptations

    Loulou s'est particulièrement intéressé au graphique expliquant la tolérance et l'intolérance des plantes au froid. Il l'a d'ailleurs reproduit sur une feuille pour en garder une trace pour ses prochaines découvertes.

    L'endurcissement au gel chez les plantes: effets du froid et adaptations

    L'endurcissement au gel chez les plantes: effets du froid et adaptations

    Voici plus en détail les explications données par le graphique:

    L'endurcissement au gel chez les plantes: effets du froid et adaptations

    L'endurcissement au gel chez les plantes: effets du froid et adaptations

    L'endurcissement au gel chez les plantes: effets du froid et adaptations

    L'endurcissement au gel chez les plantes: effets du froid et adaptations

    Il y a quelques jours, nous sommes allés dans une grande foire aux plantes qui proposait divers ateliers en rapport aux plantes, la découverte de nombreux métiers artisanaux ainsi que des métiers en rapport avec la culture de végétaux que ce soit pour la consommation ou l'ornement ou encore la recherche botanique et l'art.

    Loulou a eu l'occasion de pouvoir observer de nombreuses plantes différentes et de faire un parallèle avec le climat et la température et donc avec la tolérance des plantes au gel. Des plantes fragiles aux plantes résistantes, il a pu réfléchir aux adaptations des plantes face au climat et aux saisons. 

    Etant donné que nous habitons dans une région montagneuse et que la température peut être assez basse (-30 à -35° en hiver sur les hautes altitudes avec des périodes de gel de septembre à mai), nous avons pu découvrir un échantillon de plantes pour jardins que les particuliers peuvent planter qui résistent au froid et aux températures en-dessous de zéro. Il a ainsi eu l'occasion de comparer la structure des plantes en fonction du climat et de températures qu'elles peuvent supporter. Il a vu des plantes pouvant supporter de grands froids, des plantes nécessitant peu d'arrosage pour les étés secs mais également des plantes ayant besoin d'arrosages importants ou d'ombre ou de températures plus chaudes etc.

    L'endurcissement au gel chez les plantes: effets du froid et adaptations 

    L'endurcissement au gel chez les plantes: effets du froid et adaptations

    L'endurcissement au gel chez les plantes: effets du froid et adaptations

    L'endurcissement au gel chez les plantes: effets du froid et adaptations

    L'endurcissement au gel chez les plantes: effets du froid et adaptations

    L'endurcissement au gel chez les plantes: effets du froid et adaptations

    L'endurcissement au gel chez les plantes: effets du froid et adaptations

    Ces découvertes nous permettrons d'aborder les biomes, les climats ou encore les adaptations de végétaux. Elles sonnent la fin de l'hiver, le début du printemps et des découvertes botaniques.

    En attendant de nouvelles balades nous allons commencer un nouveau MOOC botanique qui a ouvert aujourd'hui sur la nature en ville qui devrait nous donner la possibilité de faire de belles découvertes! Vous pouvez le retrouver ici. 

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires