• Cette année notre Lutin Bidule va revenir en vacances pour le mois de décembre. Il arrivera dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre et repartira la nuit de Noël. L'an dernier il avait fait un voyage à travers de nombreux pays d'Europe pour y découvrir la géographie et la culture. Vous pouvez retrouver tous les documents ici. L'objectif des courriers était la lecture et la découverte des pays d'Europe.

    Cette année le lutin explorera les pays du Monde sur le thème des épices et de l'Histoire. Il écrira un courrier chaque jour et y ajoutera une partie de son grimoire préféré pour chaque épice découverte et parfois même quelques vraies épices! L'objectif de cette année est de travailler sur les périodes de l'Histoire et la recherche documentaire.

    Vous trouverez ci-dessous les courriers  que vous pourrez imprimer et déposer dans votre boite aux lettres si vous souhaitez faire l'aventure chez vous aussi!

    Voici le lien du document que j'imprimerai et joindrai avec chacune des lettres selon l'épice découverte dans la lettre qui permettra de travailler la lecture, la géographie, la botanique et l'Histoire. (Attention le lutin ne joindra pas les premières pages du livre, juste celles qui concernent chacune des épices découvertes)

     

    Guide des épices et aromates 

     

    Détail des envois:

     

    1er courrier annonçant de la venue avant le 15/11

     

    15/11: la vanille, le cacao et les piments MEXIQUE

    16/11: clou de girofle et noix de muscade ILES MOLUQUES

    17/11: Anis étoilé et cardamome CAMBODGE et CHINE

    18/11 pas de courrier dimanche

    19/11: gingembre galanga INDE

    20/11: curcuma INDE

    21/11: Poivre INDE

    22/11: cannelle SRI LANKA

    23/11: coriandre PROCHE ORIENT

    24/11: safran TURQUIE

    25/11 pas de courrier dimanche

    26/11: réglisse POURTOUR MÉDITERRANÉEN

    27/11: cumin MONDE ARABE EUROPE MÉDITERRANÉENNE

    28/11: câpre POURTOUR MÉDITERRANÉEN

    29/11: Aneth, fenouil et moutarde EUROPE

     

     

    Vous pouvez imprimer également cette carte du Monde pour que votre enfant à chaque lettre puisse réaliser une carte de l'épice découverte en y coloriant le ou les pays concernés par la culture de l'épice, vous pouvez également joindre au premier courrier une carte supplémentaire pour qu'il puisse suivre le trajet du lutin.

     

     

    Voici également une frise que vous pouvez imprimer pour chaque épice afin que votre enfant puisse la situer dans la chronologie de l'Histoire, l'époque et la civilisation.

     

     

    Pour finir, voici les courriers du lutin. Le premier à envoyer avant le 15 novembre et les suivants selon l'ordre cité ci-dessus pour que le trajet soit compréhensible. 

    Si vous prenez le train en retard, il est toujours possible que le facteur glisse deux enveloppes en même temps avec La Poste c'est courant !!! J'espère que vous vous amuserez !!!

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  • Jusqu'à présent Loulou ne s'est pas vraiment intéressé à l'Anglais. Il a vu des dessins animés en anglais pour apprendre la langue mais il n'a pas accroché. Il a regardé ses dessins animés ou films préférés en anglais mais il n'a pas accroché non plus...

    Nous avons essayé le cahier Montessori en anglais mais à part le feuilleter il n'est pas non plus ouvert à la découverte...

    Il n'y a que la musique qu'il écoute un peu mais pas de comptines il faut que ce soit de ses chanteurs préférés et on s'amuse pas à traduire ce qui n'est pas forcément de son âge non plus même si à l'oreille ça sonne bien...

    Pour le moment, mise à part entendre de façon indirecte cette langue, il ne s'y intéresse donc pas du tout.

    Il avait en revanche bien aimé la série rose en anglais car il avait aimé celle en français mais apprendre des mots juste pour apprendre des mots...

    Après avoir tourné dix fois le problème dans ma tête j'en étais arrivée à me dire qu'il apprendrait le jour où il serait décidé peut-être plus tard avec les jeux vidéos...

    Depuis quelques temps il s'intéresse beaucoup au latin et nous avons donc pas mal avancé en français grâce à cet intérêt notamment dans les homonymes et les accents. Cela nous a amené à différencier les homonymes de part leur origine orthographique mais aussi de part leur nature de mot. 

    J'ai remarqué que ce qui intéressait Loulou était en fait de trier, classer, dissocier et construire les mots. En gros il a fait ça depuis tout petit avec tous ses jouets et il le fait encore aujourd'hui avec ses légos. Exit le jeu de voiture avec le garage pour faire vroum vroum par contre les ranger par tailles ou couleurs ça ok. Nous avons donc des tas de tiroirs de légos triés par couleurs et raretés et de ce côté là on pourrait en remplir la maison! C'est l'une des raisons pour lesquelles il aime la grammaire.

    J'ai donc décidé de lui proposer de découvrir l'anglais par la grammaire écrite puisque l'oral ne l'intéresse pas, en imprimant les premières boites de grammaire en anglais. Bien évidemment je vais simplifier en y mettant que peu de mots et commencer par ceux qu'il connaît car même s'il ne s'y intéresse pas il en connait tout de même quelques uns qui font partie de notre quotidien que ce soit sur des panneaux d'affichage de toilettes publics, sur les appareils électriques, les vêtements etc...

    Je vais imprimer les étiquettes qui auront déjà les codes couleurs qu'il connaît et je vais en répartir chaque jour quelques unes selon les quatre semaines:

    - la première semaines il aura les déterminants et des noms au singulier et au pluriel

    - la deuxième semaine nous parlerons des adjectifs étant donné qu'ils ont une place différente de notre grammaire je voulais en parler assez tôt pour jouer avec le plus longtemps possible

    - la troisième semaine nous parlerons des verbes (is et are au début puis quelques verbes à l'infinitif puis les mêmes verbes conjugués avec is et are)

    - la quatrième semaine je mettrai quelques prépositions et quelques pronoms voire quelques adverbes histoire de montrer qu'en anglais il y a aussi les mêmes natures de mots que chez nous et pouvoir faire quelques phrases.

    Le but n'est pas qu'il connaisse toutes les boites, nous ne passerons pas plus de 5 ou 10 minutes par jour dessus. Le but est juste qu'il puisse jouer avec quelques mots en s'amusant à raconter des histoires genre "un chat bleu saute sur un éléphant rose"... J'espère ainsi lui donner envie d'en découvrir plus en rajoutant des extensions de mots des boites.

    Pour imprimer les étiquettes, j'ai trouvé ce blog anglais qui renvoie vers des pdf gratuits.

    Et qui dit calendrier de l'Avent dit aussi petits cadeaux à découvrir, construire ou fabriquer. Je vais donc m'inspirer du super bricolage de crapouillotage qui nous partage ses idées sur article très intéressant sur les boites de grammaire Montessori en français que vous pouvez retrouver ici.

    Je vais également essayer de trouver quelques petites figurines en rapport avec Noël et imprimer un jeu de dominos et des flash cards sur le blog dessinemoiunehistoire.

    J'imprimerai aussi ces petites cartes sur les prépositions car il y a un lutin de Noël qui fera penser à notre lutin Bidule qui arrivera dans la nuit du 30 novembre.

    Voici également le lien vers le calendrier d'il y a deux ans où Loulou était en pleine découverte du plaisir de lire, j'avais donc trouvé à Emmaüs 24 livres et j'avais aussi imprimé 24 petits papiers avec des noms d'endroits majestueux de la nature à découvrir pour travailler un peu la géographie et nourrir l'ambiance rêverie autour de Noël si ça vous dit de voyager un peu. Il suffit d'imprimer la liste, de découper les papiers et de chercher chaque jour un des endroits uniques sur terre par le bais de notre amis Google.

    Voilà, voilà... Y a plus qu'à imprimer, plastifier, découper ... vous connaissez la chanson hihi!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • En février, lorsque nous avons eu notre contrôle de Ce1, l'inspectrice nous a demandé plus de traces écrites de nos découvertes. Pas facile en unscho puisque nous ne faisons pas de cahiers d'exercices à proprement dit. En maths et français nous avions bien quelques documents plastifiés notamment pour la grammaire et la conjugaison mais rien d'écrit. J'ai donc décidé de garder des traces de nos découvertes dans des cahiers thématiques qui permettent de pouvoir relier les notions de maths et de français à des découvertes de Loulou. 

    Durant tout le mois de février il s'est beaucoup intéressé à l'eau. C'est un sujet qui revient de nombreuses fois auquel Loulou demeure toujours aussi passionné en fonction des périodes. L'eau l'a toujours fasciné c'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles il nageait à 5 ans dans le grand bassin sans aide.

    J'ai donc décidé d'y coller des documents que j'avais réalisé pour lui sur le cycle de l'eau ainsi que des articles du blog sur ses expériences.

    J'ai également collé ses recherches personnelles comme par exemple l'expérimentation d'algues dans des colonnes Maurice pour assainir l'air à Paris.

    J'ai aussi réalisé un document avec des données permettant à Loulou de s'amuser à classer, répertorier ou analyser sur l'eau en rapport avec la terre, l’environnement, l'Histoire ou le corps humain.

    Voici les documents que j'avais créé pour l'occasion si vous souhaitez vous amuser aussi à analyser des données ainsi que quelques photos du cahier.

    Notre cahier sur nos découvertes sur l'eau

    Notre cahier sur nos découvertes sur l'eau

    Notre cahier sur nos découvertes sur l'eau

    Notre cahier sur nos découvertes sur l'eau

    Notre cahier sur nos découvertes sur l'eau

    Notre cahier sur nos découvertes sur l'eau

    Notre cahier sur nos découvertes sur l'eau

    Notre cahier sur nos découvertes sur l'eau

    Notre cahier sur nos découvertes sur l'eau

     

    Notre cahier sur nos découvertes sur l'eau

    Notre cahier sur nos découvertes sur l'eau

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Lorsque Loulou a souhaité connaître plus en détail le coeur et son fonctionnement (article ici), nous avons bien évidemment parlé du système circulatoire et du coeur dans le transport du sang. 

    Loulou se rappelait parfaitement de la composition du sang, nous avons donc collé dans son cahier les cartes de MontessoriAnonyme dont vous trouverez le lien dans le premier article sur le sang mentionné ci-dessus.

    Le sang plus en détails

    Le sang plus en détails

    Nous y avons également collé des photos prises au microscope prises dans un dossier particulièrement complet que vous pouvez trouver ici. Il nous servira pour approfondir au fur et à mesure les questions de Loulou.

    Le sang plus en détails

    Le sang plus en détails

    Le sang plus en détails

    Le sang plus en détails

    Le sang plus en détails

    Le sang plus en détails

    Les dernières images nous serviront pour la prochaine séance de mathématiques sur les pourcentages que Loulou aime beaucoup et sur les graphiques et diagrammes également.

    Nous n'avons pas fini de découvrir ses feuilles car même lorsque je prévois de découvrir une notion, Loulou en profite toujours pour dévier de la trajectoire, c'est l'une des raisons pour lesquelles le unscho nous convient parfaitement.

    Nous y reviendrons donc une autre fois. En attendant, Loulou a passé une bonne partie de la soirée (au moins deux heures et demies !) à s'intéresser à des graphiques trouvés sur internet sur les groupes sanguins.

    Il en a reproduit certains, amélioré d'autres par des calculs de colonnes ou des analyses de nombres.

    Nous avons commencé par un tableau tout simple qui donnait la répartition des groupes sanguins en France. Il a rajouté une ligne pour compter la proportion de chaque groupe sans prendre en compte les rhésus. Il a voulu connaître le groupe sanguin le plus répandu en France et celui le moins répandu.

    Le sang plus en détails

    Le sang plus en détails

    Le sang plus en détails

    Par la suite il s'est intéressé aux donneurs et receveurs pour savoir qui pourrait lui en donner et à qui il pourrait en donner maintenant qu'il savait dans quelle partie de la population nous appartenions. Sous la surveillance de son chat Figaro qui supervise les découvertes à sa manière!

    Le sang plus en détails

    Le sang plus en détails

    Le sang plus en détails

    Par la suite, il s'est intéressé à son propre groupe sanguin en se demandant pourquoi il avait le même que maman et pas celui de papa. Il a trouvé un tableau qu'il a reproduit afin de comprendre comment se détermine le groupe sanguin d'un bébé.

    Le sang plus en détails

    Pour terminer il a vu un tableau montrant les différences entre chaque groupe dans leur composition. Il a découvert que chaque groupe ne contenait pas les mêmes globules rouges.

    Le sang plus en détails

     

    Nous verrons par la suite s'il souhaite réutiliser ces données et les ajouter dans son cahier peut-être en réalisant les tableaux sur excel et en y ajoutant des diagrammes.

    Le sang plus en détails

    En attendant notre tableau a revêtit de nouveaux intérêts qui seront encore sources de nouvelles discussions jusqu'à ce qu'il finisse par s'intéresser à autre chose! 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Il y a quelques temps j'avais proposé à Loulou de fabriquer du faux sang et de découvrir de quoi était composé notre sang grâce à une activité toute simple que vous pouvez retrouver ici.

    Nous avons donc commencé à nous intéresser de plus près au système circulatoire par le biais notamment des dessins animés de "Il était une fois la vie". Cela lui a suffit durant un long moment et il n'a pas souhaité en savoir plus.

    Depuis quelques jours, il a ressorti son puzzle du coeur et cette fois-ci a souhaité en connaître les différentes parties. Jusqu'à présent le fait de le monter et de le démonter lui suffisait.

    En étudiant le coeur et ses différentes parties, il a découvert que le sang n'avait pas toujours la même composition notamment au niveau du transport de l'oxygène suivant dans quelle artère et veine il était transporté et de nombreuses autres questions ont suivi. Je pense que nous rentrons dans une période de grand intérêt pour le fonctionnement du corps humain.

    Pour le coeur, nous avons utilisé le puzzle 3D qu'il adore monter et démonter. Vous pourrez le retrouver chez notre boutique favorite Tangrammontessori.

    Nous avons cette fois-ci découvert les différentes parties du coeur avec les cartes de nomenclature de Montessorie et Cie

    Afin d'avoir plus de clarté et de facilité de compréhension  nous avons réalisé plusieurs présentations. Nous avons commencé par découvrir les artères, puis les veines, les atriums, les ventricules et les valvules. J'ai imprimé plusieurs fois le dessin  pour que Loulou puisse lui-même colorier les parties en fonction des couleurs de son puzzle 3D.

    Nous avons utilisé les dessins du livret et les cartes de la structure du coeur de Montessorimaispasque pour cela. 

    Comme il nous a été demandé de garder des traces écrites de nos activités par l'inspectrice, j'ai un peu changé notre manière de travailler ou plutôt de découvrir. J'imprime et plastifie uniquement des cartes qui vont servir pour des puzzles par exemple et le reste de nos découvertes sont répertoriées dans des cahiers surtout pour les mathématiques et le français sinon nous n'aurions pas grand chose à montrer et comme Loulou n'aime pas refaire la même activité, les cartes plastifiées restaient dans leurs coins... . Comme nous ne fonctionnons pas au programme ou à l'année scolaire, j'ai fait des cahiers par thématiques. Nous aurons donc 11 cahiers, un pour chaque système du corps humain que nous agrémenterons au fur et à mesure de nos découvertes sur le sujet au fil des années. Les dates permettront à l'inspection de voir entre deux contrôles ce que nous aurons découvert.

    Voici donc les premières pages de notre cahier sur la découverte du coeur: 

    A la découverte du coeur

    A la découverte du coeur

    A la découverte du coeur

     

    La suite sur le sang dans ses détails ici.  

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Loulou adore les livres mais il n'aime pas vraiment lire. Il rencontre parfois des difficultés lorsque les lettres sont trop petites ou avec certaines polices d'écritures qui malgré sa correction visuelle lui posent des difficultés.

    Il n'a donc pas réellement développé le goût de lire car il anticipe toujours les difficultés qu'il pourrait rencontrer et ne se laisse pas aller à la découverte avec passion.

    Nous avons trouvé les romans de Geronimo Stilton qui étaient écrits assez gros et de manière rigolotes pour le motiver. Les chapitres étaient courts et il y avait encore assez de dessins pour éveiller sa curiosité.

    Parallèlement je lui ai aussi lu beaucoup de lecture offertes, notamment les livres de la Comtesse de Ségur car il s'est pris d'affection pour le personnage de Sophie ce qui lui a donné envie de trouver d'autres livres à découvrir notamment des livres avec des histoires de chats qu'il affectionne beaucoup.

    Ce que préfère Loulou ce sont les histoires que nous lisons à deux. C'est à la fois ludique et stimulant.

    Nous avons trouvé un auteur qui a parfaitement répondu ces attentes. Nous sommes au deuxième livre et il y en a quarte dans cette collection. Ce sont les aventures d'une petite fille prénommée Apolline. Bien évidemment nous avons découvert l'histoire du chat masqué en premier!

    Les romans d'Apolline

    Dans ses romans, l'auteur allie à la fois le texte narratif mais aussi des ajouts de vignettes de bandes-dessinées, des plans, des dessins détaillés et annotés etc... Loulou lit donc le texte et moi le reste.

    Apolline est une petite fille qui mène des enquêtes et a un carnet où elle y note de nombreuses choses. Ses parents toujours en voyage lui envoient des cartes postales et elle est entourée de toutes sortes de personnes et de métiers pour subvenir à ses besoins. Le tout est raconté dans une histoire mêlant l'imaginaire et le monde animalier avec beaucoup d'humour et de bienveillance.

    Les romans d'Apolline

    Les romans d'Apolline

    Les romans d'Apolline

    Les romans d'Apolline

    Les romans d'Apolline

    Les romans d'Apolline

    Les romans d'Apolline

    Les romans d'Apolline

    Les romans d'Apolline

    Les illustrations sont toutes en noir et blanc et ont une touche de couleur. Chaque roman a sa couleur. Il n'y a qu'une couleur qui attire le lecteur vers des détails des illustrations. Le seul bémol de ces romans et que l'auteur étant anglais, a nommé ses personnages avec des prénoms et noms anglais pour la majorité ce qui fait que Loulou n'arrive jamais à les prononcer correctement ce qui le frustre un peu...

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Récemment, nous avons commencé avec Loulou un MOOC sur l'histoire de l'Art et avons découvert la Renaissance, les humaniste et les tableaux en perspectives à un point de fuite.

    Nous avions fait le parallèle avec les dessins de perspectives que nous rencontrons souvent lorsque nous observons des cartes de solides géométriques. 

    Ce matin Loulou a eu envie de dessiner les plans de la future maison de son lutin Bidule qu'il attend déjà impatiemment. Il a tout d'abord commencé par prendre une feuille pour chaque côté de sa maison et en a dessiné les détails de chaque face.

    A la découverte de la perspective cavalière

    Je lui ai demandé s'il pouvait me faire un dessin global de l'ensemble comme il avait déjà pu l'observer pour passer d'une représentation de deux dimensions à trois dimensions.

    A la découverte de la perspective cavalière

    Il m'a alors reparlé du MOOC et je lui ai proposé de réaliser une vraie perspective. Nous avons fait des recherches pour connaître les règles de perspective et après avoir vu la différence entre perspective à un point de fuite et perspective cavalière, il a opté pour la dernière qui offre un dessin plus vrai.

    Nous avons trouvé les outils de géométrie nécessaires à la réalisation du dessin et avons opté pour une feuille de papier millimétré. 

    Nous avons d'abord dû trouver les vraies mesures de la maison pour qu'elle puisse accueillir Bidule mais aussi pouvoir se poser sur notre balcon. Loulou a donc du réfléchir et mesurer avec un mètre.

    Nous avons lu que la perspective cavalière représentait les tailles réelles pour la face frontale hors impossible pour nous de trouver une feuille assez grande. Il a donc fallut apprendre à faire des calculs à l'échelle. Nous avons donc arrondi nos mesures à la dizaine la  plus proche pour faciliter les calculs de l'échelle.

    Nous avons choisi une échelle : un gros carreau égal 10 cm.

    Loulou a dû trouver le nom mathématique de chaque côté et son symbole d'écriture : longueur, largeur et hauteur.

    Il a commencé par dessiner la longueur de la base de sa face frontale puis a ajouté ses deux hauteurs puis a rejoint pour faire sa deuxième longueur. Nous avons reparlé de parallèles et de perpendiculaires.

    Il avait donc une face de sa maison. Il a repris ses volumes et regardé combien de faces il avait au total et combien on pouvait en voir sur son dessin.

    Nous avons travaillé sur la deuxième règle à savoir que dans une perspective cavalière il y a des traits pleins pour les choses visibles et des traits en pointillés pour les choses non visibles.

    Loulou a donc réalisé par la suite le traçage de ses largeurs. Pour commencer il a fait les visibles. Nous avons eu l'occasion de reparler des angles et on a choisi 45° pour plus de facilité puisque Loulou a vu qu'en traçant la diagonale d'un carreau il avait la moitié de 90°.

    Pour le calcul de la largueur, nous avons opté pour le calcul le plus simple : multiplier par 0,5 plutôt que 0,7. Loulou sait que multiplier par 0,5 c'est pareil que par 1/2 il a donc divisé par deux les 3 carreaux qui devaient représenter les 30 cm de la largeur. Il a vu qu'un carreau et demi correspondait à 3 cm sur sa feuille quadrillée donc il a tracé une fuyante de 3 cm.

    Il a observé son volume en bois pour trouver la fuyante manquante et rejoint ses points pour tracer le reste.

    Par la suite il s'est intéressé à la maison elle-même en dessinant les détails qu'il souhaitait toujours en respectant les règle de la perspective (sauf pour le hamac pas facile...) : porte, fenêtres, hamac, toit transparent pour que Bidule puisse observer les étoiles etc...

    Pour finir j'ai demandé à Loulou quelle distance son lutin parcourrait s'il décidait de faire le tour de sa maison pour voir tous les côtés. Cela nous a permis de revoir la notion de périmètre.

    J'ai ensuite proposé à Loulou de calculer l'aire de la surface au sol qu'aurait son lutin s'il décidait de dormir à même le sol plutôt que dans son hamac. 

    Pour finir nous avons calculé le volume d'air à respirer qu'aurait son lutin pour la nuit.

    Loulou a pu découvrir les écritures centimètre, centimètre carré et centimètre cube.

    Nous avons aussi parlé de la notion de formule mathématique.

    A la découverte de la perspective cavalière

    Pour le calcul du périmètre, nous avons reparlé des différentes façons d'écrire en mathématiques et des parenthèses: L + L + l + l ou ( L x 2 ) + ( l x 2 ).

    Pour le calcul de l'air, nous avons revu la multiplication. Il est allé chercher ses réglettes cuisenaires et a posé 3 réglettes de 6 pour faire son calcul. Il m'a dit que c'était pareil en surface et qu'après il fallait rajouter un zéro donc 3 x 6 = 18 et avec un zéro = 180. Je lui ai fait remarqué qu'il y avait deux zéros et il a de suite dit 1800.

    Pour le calcul du volume il a joué au petit feignant en me disant que c'était 1800 x 40. Nous avons repris la formule depuis le début et il a donc dit: 60 x 30 x 40.

     

    Il a repris 6 x 3 = 18 et a choisi 4 réglettes de 10 et 4 réglettes de 8 pour faire 18 x 4.

    A la découverte de la perspective cavalière

    Il a pris 2 réglettes de 8 et les a remplacées par 1 réglette de 10 et 1 réglette de 6.

    A la découverte de la perspective cavalière

    Par facilité il a refait pareil pour les 2 autres réglettes de 8.

    A la découverte de la perspective cavalière

    Il a remplacé ses 2 réglettes de 6 pour finir en 1 réglette de 10 et 1 de 2.

    A la découverte de la perspective cavalière

    Il a donc trouvé un total de 72 qu'il a ensuite finit de calculer en ajoutant ses 3 zéros pour faire 72 000.

     

    Voici comment d'une simple idée et envie nous avons découvert plein de choses! Dans cet article j'ai mis en orange toutes les notions de mathématiques qu'il a vu ! Certaines avaient déjà été vues, d'autres ont été mises en applications et d'autres se sont rajoutées pour encore plus de précisions et de découvertes! Au final on aura fait des maths toute la matinée. Bien évidemment je vais conserver tout ça pour la visite de l'inspection. Ce sera un exemple parmi d'autres qui me permettra de traduire nos activités unscho avec leurs attendus de fin cycle du ce2 qu'ils attendent cette année. Est-ce que tout est niveau fin ce2? Je ne pense pas puisque la perspective cavalière doit se voir en 6ième. Mais au bout du compte savoir ce qu'est une figure plane et un solide oui et faire des additions et des multiplications aussi. Chacun sa façon de les découvrir... Demain, il ne sera sans doute pas capable de reproduire une perspective cavalière exacte mais il en gardera une base qui s'approfondira au fur et à mesure d'autres découvertes.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Cette année, nous avons commencé à parler de la conjugaison française, tout un art... Nous avons vu le présent en schtroumphant la conjugaison 

    Après plusieurs mois à tourner autour du présent, des trois groupes et des deux auxiliaires, nous avons commencé à parler du passé composé pour que Loulou puisse faire la différence entre un verbe à l'infinitif et un participe passé puisqu'au son il ne peut les différencier. 

    Il se trouve qu'en ce moment Loulou regarde et lit des Astérix et nous avons parlé du latin dans notre initiation au latin, donc de Rome et des Romains avec les Gaulois. 

    Afin de rendre le passé composé plus sympathique, j'ai créé une petite histoire entre César et Vercingétorix qui se font la guerre pour des verbes. J'ai réalisé plusieurs fiches qui permettent à Loulou de se référer à la règle de conjugaison. 

    César représente le verbe avoir car il impose sa loi et n'accorde rien (ou presque) et Vercingétorix le verbe être qui adore son peuple et leur accorde tout (ou presque) puisque chacune des deux armées arrive à se faire des petits pièges et des exceptions aux règles appliquées.

    Voici donc le document qui retrace la petite histoire avec des fiches et des symboles et couleurs associées.

    ATTENTION RECTIFICATIONS AU 01/10/2018 (suppression de la fiche avec auxiliaire être suivi d'un infinitif, il n'y a pas d'accord uniquement si le sujet ne fait pas l'action indiquée par l'infinitif alors que c'était le cas ici donc à revoir)

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    3 commentaires
  • Voici un nouveau MOOC qui commence et que Loulou et moi allons suivre avec attention. Il est ouvert sur toute une année et nous verrons en fonction de la difficulté si nous le suivons dans son intégralité ou si nous le parcourons plus de manière "découverte" pour Loulou et "pratique" pour moi.

    En attendant de vous en parler un peu plus au cours de l'avancée de ce MOOC, je vous partage le lien si ça vous tente aussi de commencer l'aventure!

    S'il s'avère un peu trop complexe, j'essayerai d'en faire des petits documents plus simples en attendant de revoir plus tard les détails.

    Voici donc le lien pour vous inscrire sur la plateforme FUNMOOC. C'est gratuit. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas les MOOC, ce sont des formations universitaires en lignes ouvertes à tous et généralement gratuites avec parfois une attestation de suivi. Elles sont présentées sous formes de petites vidéos thématiques avec des QCM et parfois même des activités. Vous pouvez en plus imprimer tous les scripts des cours. A ce jour, Loulou a déjà fait deux MOOC, un sur la botanique et un sur Louis XIV et il a beaucoup aimé!

     

    Le MOOC / Renforcer ses compétences orthographiques

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • S'il y a une chose que j'ai toujours regretté de na pas avoir apprise à l'école c'est le latin. Il n'était proposé qu'au collège et seule l'élite qui avait les notes les plus élevées se trouvant tous dans la même classe pouvaient faire du latin (en tout cas c'est comme ça que c'était présenté). Pour ma part sur les quatre années de collège, j'en ai suivi deux (5ième et 4ième) avec un professeur alcoolique qui apportait sa bouteille de whisky en cours. Bien évidemment durant ces deux années, nous n'avons pas fait beaucoup de français et nous avons même fini par être envoyés dans une salle à côté de l'infirmerie pour laisser les autres classes travailler pendant que nous étions "en cours de français". Certains ont eu le professeur depuis la sixième et après trois années de plaintes des parents le proviseur a accepté de nous mettre en 3ième avec un autre professeur pour rattraper le retard et préparer le brevet, la bonne blague, heureusement que nos parents nous faisaient du français à la maison. Nous avons bien galéré tout de même à rattraper notre retard car il n'y a pas que la grammaire et l'orthographe en français mais avec le recul je pense que je n'aurais pas eu tant de mal en orthographe si j'avais appris dès le départ d'où venait l'orthographe spécifique de certains mots et comment différencier certains homonymes!

    Je ne connais toujours pas le latin ni le grec mais lorsque je cherche un mot dans le dictionnaire je lis d'où il provient et quel est son nom en latin et cela me permet de mieux intégrer son orthographe.

    En faisant l'ief à Loulou j'ai remarqué qu'il s'intéressait de près à l'orthographe de certains mots et notamment les mots avec des lettres muettes en fin de mot comme blanc qui devient blanche au féminin mais comment expliquer certains autres mots comme pourquoi mettre un t à la fin de tant? Ces fameux mots invariables et à savoir par coeur sans savoir d'où ils viennent.

    Nous avons commencé à emprunter des livres à la bibliothèque sur les mots venus d'ailleurs que nous utilisons au quotidien comme spaguetti ou encore des mots avec des préfixes et des suffixes qui lui plaisent beaucoup. 

    Loulou n'accroche pas avec l'anglais, il n'en na rien à faire mais savoir d'où vient notre langue ça l'intéresse. C'est peut-être parce qu'il a adoré apprendre à lire avec la planète des alphas qu'il a envie de connaître le sens des mots sous la forme de leur histoire. 

    Nous avons donc commencé à parler plus en détail du latin et j'ai décidé de lui faire un cahier où il pourrait noter ses découvertes (quelques traces écrites pour l'inspection c'est toujours bon à prendre aussi). A cela on rajoutera des fiches que je réaliserai au fur et à mesure qui lui resserviront plus tard s'il veut approfondir sa connaissance du latin, il pourra repartir de ses découvertes.

    Pour le moment nous tournons autour de l'histoire du latin et de l'origine du français. Qu'est-ce qui fait qu'aujourd'hui on parle cette langue et pas une autre? Qu'est-ce qui fait que certaines langues se ressemblent et pas d'autres? 

    Nous abordons donc le latin par le biais de l'Histoire suivant les siècles. Nous découvrons les mots latins que nous utilisons au quotidien...

    Par la suite, nous parlerons des homonymes, des mots de formation nouvelle avec le radical, le suffixe, le préfixe, le mot dérivé, le mot composé et les familles de mots, le latin du XX ième siècle.

    En attendant voici les fiches que Loulou collera petit à petit sur son cahier avec le premiers mots auxquels nous nous intéresserons de plus près et qui nous serviront d'ouverture à la découverte de diverses périodes historiques et personnages spécifiques. Si le coeur vous en dit vous pourrez le découvrir avec nous!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires