• A la découverte des champignons

    Le week-end dernier nous sommes allés voir les grands-parents et Loulou a fait comme à chaque visite sa petite promenade de 8km dans le bois, une forêt de résineux dont les sentiers de randonnée varient d'altitude de manière parfois très abrupte. Loulou adore se rendre sur une crête de 1041m d'altitude et observer le paysage en famille.  Il fait aussi de plus longues balades jusqu'à 13km notamment l'été et apprend à s'orienter dans la forêt.

     

    A la découverte des champignons

     

     

     

    Sur le chemin à l'automne,  il aide mamie et papy à nettoyer les rigoles avec ses bâtons de marche car les fortes pluies les remplissent de cailloux, terre et feuilles mortes et les autres cailloux dévalent alors les pentes jusqu'au village avec des coulées de boue. A chaque balade, il découvre la forêt et comment en prendre soin.

     

    A la découverte des champignons

     

     

     

     

     

    Cette année nous avons eu la chance de pouvoir nous inscrire à un atelier découverte des champignons organisé à la Fabrikasciences par des amateurs passionnés. Nous avons donc récolté au cours de notre balade un exemplaire des champignons que l'on voyait pour les faire déterminer lors de l'atelier.

     

    A la découverte des champignons

     

    Nous en avons trouvé de toutes sortes, certaines avec une sorte de fumée qui sortait quand on les touchait, d'autres aux aspects gélatineux...

     

    A la découverte des champignons

     

    Certains avec de drôles de formes....

     

    A la découverte des champignons

     

     

    Ou encore en forme d'éponge...

     

    A la découverte des champignons

     

    Et d'autres en cercle...

     

    A la découverte des champignons

     

    Au final, nous en avons ramassé une bonne trentaine de différentes formes, couleurs, tailles et textures. Loulou a quant à lui cherché le plus gros champignon de la forêt lors sa balade.

     

    A la découverte des champignons

     

     

    Le lundi suivant, nous avons apporté nos champignons à l'atelier et nous en avons profité pour demander aux copains scolarisés et non scolarisés de venir avec nous. Nous avons également apporté les photos de chaque champignon que nous avons trouvé pour montrer l'environnement dans lequel nous les avons cueillis et pour pallier à d'éventuelles pertes de notre cueillette. Certains sont en effet devenus tout noir, nous avons bienfait.

     

    A la découverte des champignons

    A la découverte des champignons

    A la découverte des champignons

    A la découverte des champignons

     

    Ce que nous avons appris:

    - il existe plusieurs sortes de familles de champignons qui ont des caractéristiques communes comme pour la botanique

    - il n'est pas possible de dire qu'une couleur de champignon est toujours toxique ou consommable

    - pour déterminer un champignon, il faut le champignon entier avec le pied (nous avons fait l'erreur de les couper au couteau pour ne pas abîmer le sol)

    - certains champignons sont mortels comme par exemple l'amanite tue mouche mais certaines amanites de cette famille sont consommables, c'est vraiment au cas par cas et la toxicité varie du petit mal de vente à la mort brutale

    - 90% des champignons qu'on a cueilli étaient toxiques! Par précaution nous avions fait très attention lors de la cueillette

    - un champignon consommable peut pousser à côté d'un champignon toxique et des sports ou morceaux peuvent être en contact donc il faut faire attention à l’environnement

    un champignon consommable peut ne pas être consommable selon l'environnement autour (champs traités aux pesticides, sols aux bords des routes passantes...) les champignons absorbent les métaux lourds lors de leur pousse

    - et nous avons chez nous un champignon que nous consommons beaucoup (enfin surtout les connaisseurs et les anciens car les jeunes générations comme nous ne savent plus grand chose...) qui est considéré comme toxique dans le reste de la France, nous avons demandé pourquoi, parait-il qu'on aurait un estomac plus costaud! 

    - si on veut faire des photos pour déterminer un champignon sans le cueillir il faut le prendre en photo entier donc avec le pied, il faut prendre en photo le dessus de très près car il peut y avoir des petits points de couleur à observer par ex ou la texture et il faut aussi le dessous du chapeau car certains ont des lamelles qui peuvent parfois être de différentes couleurs ou une texture type éponge, il faut aussi casser le pied pour voir s'il se casse comme une craie ou s'il effilocheuse, on peut aussi casser le chapeau car certains champignons vont "saigner orange" par exemple.

     

    Nous en avons conclu qu'il nous restait encore bien du travail pour apprendre à déterminer les champignons. Lors de notre prochaine balade nous aurons un regard plus scientifique et apporterons notre livre sur les différents champignons pour essayer de déterminer ceux que nous trouverons, au moins leur famille. Nous allons aussi chercher les différentes familles de champignons qu'il peut exister. Et nous allons reprendre nos cartes de nomenclature sur les différentes parties du champignon pour mieux observer ceux que nous trouverons.

    Et vous? Vous les regarder ou vous essayer de les déterminer? N'hésitez pas à nous partager vos conseils en commentaire! 

     

     

     

     

    « Des énigmes et casse-tête pour identifier les bonnes informations pour un calcul tout en s'amusant
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :