• Suite à la visite du festival des jardins sur la thématique de Tintin et Hergé (cf article ici), nous nous sommes intéressés au bambou. Nous avions visité une bambouseraie durant les vacances d'été et ce festival fut une manière différente d’appréhender ce végétal, une belle surprise. 

    Afin de continuer notre découverte, j'ai trouvé un pdf très intéressant sur le bambou et sa place dans l'architecture vivante qui sera l'occasion d'aller encore plus loin dans les envies de Loulou. Vous pourrez le trouver ici.

    Voici donc quelques photos qui vous donneront peut-être aussi envie d'en savoir plus...

    Architecture en bambou

    Architecture en bambou

    Architecture en bambou

    Architecture en bambou

    Architecture en bambou

    Architecture en bambou

    Architecture en bambou

    Architecture en bambou

    Architecture en bambou

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • A l'occasion d'une exposition sur Tintin et Hergé (cf article ici), nous avons découvert un festival de jardins axé sur les continents visités par Tintin dans ses albums.

    Ce fut l'occasion de découvrir de la végétation que l'on ne trouve pas forcément chez nous, des agencements typiques de certaines régions ou cultures notamment asiatiques. 

    A chaque jardin Loulou a découvert des particularités d'un continent ou d'un pays mais aussi des indices sur les albums de Tintin et des mises en scènes autour de certains personnages clés de l'album qu'il pourra retrouver dans la lecture des albums s'il le souhaite.

    Durant ce petit voyage nous avons été complètement dépaysés, ayant parfois l'impression de découvrir un autre monde, une autre histoire, un autre pays et une autre culture avec ses espaces zen, ses compositions entrelacées de bambou formant des tunnels, des murs ou encore des animaux....

    Voici quelques photos mais il y en aurait bien d'autres encore... ce festival temporaire prendra fin d'ici une dizaine de jours et nous avons hâte de connaître le thème de l'été prochain.

     

    Découvrir la végétation d'un continent dans des jardin thématiques

    Découvrir la végétation d'un continent dans des jardin thématiques

    Découvrir la végétation d'un continent dans des jardin thématiques

    Découvrir la végétation d'un continent dans des jardin thématiques

    Découvrir la végétation d'un continent dans des jardin thématiques

    Découvrir la végétation d'un continent dans des jardin thématiques

    Découvrir la végétation d'un continent dans des jardin thématiques

    Découvrir la végétation d'un continent dans des jardin thématiques

    Découvrir la végétation d'un continent dans des jardin thématiques

    Découvrir la végétation d'un continent dans des jardins thématiques

    Découvrir la végétation d'un continent dans des jardins thématiques

    Découvrir la végétation d'un continent dans des jardins thématiques

    Découvrir la végétation d'un continent dans des jardins thématiques

    Découvrir la végétation d'un continent dans des jardins thématiques

    Découvrir la végétation d'un continent dans des jardins thématiques

    Découvrir la végétation d'un continent dans des jardins thématiques

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Comme promis, suite à notre découverte de la Bande-Dessinée avec les aventures de Chi que vous retrouverez ici, nous avons visité une exposition sur Tintin et Hergé.

     

    A la découverte de Tintin et Hergé

     

    J'ai tenté de prendre quelques photos car l'exposition était vraiment intéressante et nous avions le droit d'en prendre sans flash mais le résultat est très moyen à cause des nombreux éclairages. 

     

    Toute une partie était consacrée à l'histoire de Tintin. De ses débuts dans une revue de presse aux premiers albums en noir et blanc puis en couleur, nous avons pu observer l'évolution des tous premiers dessins aux albums que nous connaissons aujourd'hui.

    A la découverte de Tintin et Hergé

     

    A la découverte de Tintin et Hergé

    Ce fut l'occasion pour Loulou d'emporter sa BD préférée du moment et de pouvoir comparer avec celles d'Hergé. Nous avions également préparé notre visite en apportant les documents pdf que j'avais trouvé sur le net sur la bande-dessinée afin d'en connaître les bases de composition. (cf article ici). Ca fait toujours rire les personnes qui surveillent le musée de nous voir avec plein de choses dans les mains alors qu'ils s'empressent à notre arrivée de nous proposer un casier pour nous débarrasser de nos affaires....  Certains nous suivent de près d'ailleurs au cas où nous aurons peut-être envie de dessiner autre part que sur notre feuille ou le livret offert aux enfants...

    A la découverte de Tintin et Hergé

    A la découverte de Tintin et Hergé

    A la découverte de Tintin et Hergé

    Loulou a observé sur les multiples planches exposées la composition de celles-ci: planches, lignes, vignettes, il a tout compté... 

    Il a aussi observé si ses onomatopées étaient aussi présentes chez Tintin il n'a pas été déçu car le capitaine était un pro !!!

    A la découverte de Tintin et Hergé

    A la découverte de Tintin et Hergé

    Une petite leçon de vocabulaire s'impose avec le capitaine !!!!

    A la découverte de Tintin et Hergé

    Loulou a remarqué que les premiers albums de couleurs étaient différents au niveau des couleurs par rapport à ses livres. Il a pu voir l'évolution de l'impression dans le temps ainsi que des jouets d'époques.

    A la découverte de Tintin et Hergé

    Cette exposition fut également l'occasion de découvrir les multiples étapes de la production d'une BD: de l'idée à l’album imprimé.

    A la découverte de Tintin et Hergé

    A la découverte de Tintin et Hergé

    A la découverte de Tintin et Hergé

    Pour finir, nous avons visité une dernière salle qui présentait les personnages principaux de l'histoire avec des grands panneaux lumineux, c'était très intéressant pour les personnes connaissant les albums de retrouver les paroles symboliques de des personnages.

    A la découverte de Tintin et Hergé

    A la découverte de Tintin et Hergé

    Voici un petit résumé de l'exposition en intérieur de Tintin et Hergé, il y avait également de nombreux jardins aménagés autour des thématiques des albums qui présentaient des personnages d'albums. Nous nous sommes baladé encore presque deux heures dans ces jolis jardins sous une belle journée ensoleillée. Je tenterai de partager quelques photos de cette balade botanique également.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Cette année nous allons nous intéresser de aux différents types d'écrits que nous offre la littérature. Septembre et octobre seront les mois de la découverte de la BD avec en septembre les lectures de plusieurs tomes de Chi une petite chatte bien éveillée qui fait de nombreuses bêtises.

    Bien que nous n'ayons rien fait de spécial en septembre Loulou a lui continué sa découverte du monde sans propositions de ma part. Il a passé beaucoup de temps à s'informer de lui-même sur le chat, son comportement, sa façon de vivre etc... au travers tout type de support que ce soit les nombreux livres empruntés à la bibliothèque, les dvd documentaires, les vidéos sur youtube ou encore la découverte d'un vieux dessin animé que nous regardions enfant avec son papa: les entrechats. Il a bien évidemment mis en pratique toutes ces connaissances sur son chat Figaro qui lui ne s'est pas beaucoup reposé durant le mois de septembre. Auscultation des pattes, des griffes rétractables, des dents, des moustaches, du pelage, parcours acrobatique de motricité pour tenter de mesurer ses capacités à sauter, à bondir, tests vision nocturne, sonores... notre pauvre Figaro n'a pas chômé, je pense même qu'il a perdu un peu de poids le vétérinaire va être content !!!

    C'est avec une grande facilité qu'il a lu plusieurs tomes de manière complètement autonome. Une première pour lui car il lisait toujours avec moi à ses côtés jusqu'à présent ce qui a augmenté sa confiance en lui et son estime de soi. Le vocabulaire est simple et parfois transformé "ze veux rentrer à ma maison!" ce qui lui a permis de s'intéresser de plus près à ce qui était écrit en plus de découvrir une histoire. Il a du s'adapter à la manière d'écrire de l'auteur pour comprendre l'histoire. Non seulement il fallait se familiariser avec l'écriture, la lecture des vignettes dans l'ordre mais il devait également comprendre ce que voulait dire l'auteure au travers de son langage revisité et des divers onomatopées qui donnaient le ton de l'histoire. J'ai trouvé que cette bande-dessinée était un exercice très intéressant d'étude et de compréhension de texte.

    Le préquel de CHI

    Il a d'abord découvert l'histoire dans sa version papier au travers de la BD originale puis par la suite l'adaptation cinéma avec la série dessin animé. Il a ainsi pu remarquer que plusieurs détails étaient "oubliés" dans le dessin animé. Cela nous a permis de discuter sur l'adaptation d'un livre en film et sur ce que l'on peut voir en plus au cinéma ou en moins ou différemment. Il a découvert un générique que le livre ne lui avait pas permis de connaître par exemple. Il a aussi compris en quoi consistaient les onomatopées dans son livre et pourquoi elles n'étaient pas présentent dans le dessin animé.

    Le préquel de CHI

    Le mois d'octobre sera donc consacré à la Bande Dessinée. Nous aborderons sa fabrication, sa composition, ses spécificités et nous comparerons plusieurs bandes dessinées de plusieurs époques et pays.

    A la fin du tome 2 nous avons pu lire un interview avec l'auteure de l'histoire qui a expliqué comment elle réalisait la BD, cela nous a permis d'aborder le processus qui permettait de réaliser une bande-dessinée entre l'histoire pensée par l'auteure et le livre que nous avions entre les mains.

    Le préquel de CHI

    J'ai trouvé des documents pdf ici et là ainsi qu' ici aussi. Ils nous serviront lors d'une prochaine visite en octobre d'une exposition sur Hergé et Tintin.

    Loulou m'a aussi demandé de lui acheter le livre avant le tome 1, il voulait lire le tome zéro, celui où il aurait su comment était née Chi et où elle vivait avec sa maman... Bien évidemment pas de tome zéro mais ,nous avons découvert que parfois lorsqu'un livre se vendait bien ou un film, l'auteur faisait un tome précédent le début de l'histoire: le préquel.

    Nous partagerons bientôt avec vous les photos de notre visite chez Hergé et Tintin dans un prochain article.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Si nous n'avons pas officiellement fait notre rentrée scolaire, le mois de septembre est resté très ouvert sur l'apprentissage unscho. Un matin Loulou s'est amusé avec ses réglettes et a formé ce qui lui semblait être le travail de papa ! Il a fallu que je réfléchisse, papa étant prof de maths et de sciences à quoi correspondait donc ces réglettes les unes à côté des autres bien alignées sur la table mais pas dans un ordre croissant ni décroissant...

    En fait Loulou avait pensé à un graphique informatique !!! J'ai réalisé un graphique vite fait pour voir si cela correspondait à ce qu'il voulait en expliquant comment on le réalisait. Loulou a décidé que les réglettes aurait un nom de couleur et que leur longueur serait une note de dictée.

    Des réglettes cuisenaires au graphique informatique

    BINGO ! Loulou est ravi, il enchaîne sur papier en faisant son propre graphique !!!

    Des réglettes cuisenaires au graphique informatique

     

    Bien évidemment lorsque papa est rentré du travail il a fallut mettre en pratique sur ordinateur...

    Des réglettes cuisenaires au graphique informatique

     

    Et faire aussi compliqué que papa : deux graphiques l'un sur l'autre sinon c'est moche !!! Loulou a réalisé un autre graphique avec cette fois-ci des notes de lectures en changeant les couleurs des réglettes. Bon alors maman le jaune en fait c'est le rouge, le rouge c'est le violet ....

    Des réglettes cuisenaires au graphique informatique

    Tout fier il a pu imprimer son graphique. Bien évidemment il ne serait pas capable de le refaire sans un peu d'aide mais il a déjà compris pas mal de choses et surtout ce petit moment lui a permis de pratiquer la lecture de tableaux et de graphiques.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Depuis plusieurs années Loulou cuisine des gâteaux avec moi pour son papa au travail. Nous en faisons moins ces temps-ci car nous n'avons pas toujours le temps. Loulou continue à aimer la cuisine et reste fidèle à Top Chef et Le Meilleur Patissier lorsque les émissions sont diffusées. Il souhaite devenir éleveur de chats et goûteur à Top Chef ...

    Loulou s'entraîne donc pour ses deux futurs métiers. Il s'occupe de son chat depuis presque un an et récemment nous avons fait un mini Top Chef à la maison pour lui permettre de goûter...

     

    La séance se présente ainsi:

    - choix des choses à goûter par maman sur un thème (cela peut être un même aliment ou une façon de cuisiner etc)

    - présentation des plats à goûter par maman avant étiquettes nominatives

    - notations au visuel par Loulou

    - notations à l'odorat par Loulou

    - notations au goût par Loulou

    - calculs des résultats par Loulou

    - remise des médailles par Loulou

     

    Pour la première fois Loulou s'est intéressé à des sauces toutes faites du commerce que l'on met sur un blini. Nous avons donc organisé un petit apéro pour l'occasion. 

    Pour accompagner son travail d'explorateur gustatif je lui ai préparé un petit carnet. J'ai choisi d'y écrire en cursif car il est dans la découverte de cette écriture en ce moment et ne connait pas encore les majuscules donc c'est pour lui une façon de les aborder autrement.

    J'ai donné des notes indicatives mais j'ai remarqué que ses goûts étaient assez extrêmes.... Ce document lui a permis de faire des calculs mentaux, d'utiliser la calculatrice pour les calculs plus complexes, d'aborder la notion de moyenne, la division, les décimaux etc...

    Top Chef à la maison

    Top Chef à la maison

    Voici donc le petit doc si cela vous inspire aussi.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Loulou vient de finir sa première année de cours d'Arts Plastiques et celle-ci se clôturera demain avec un vernissage où chaque enfant peut exposer une partie de ses travaux.

    Cette année fut vraiment très riche et très bénéfique. Loulou a développé un bon rapport avec le dessin grâce à son prof qui est super. Il a réussi à lui faire aimer le dessin alors que depuis tout petit il n'a jamais aimé. Pour lui, les choses n'étaient jamais aussi bien dessinées par rapport à ce qu'il voulait ou voyait. Il déchirait ses feuilles ou les chiffonnait dès qu'un trait était de travers... idem pour l'écriture... 

    Le professeur a su écouter ses besoins et lui transmettre la technique sans lui donner l'impression que le dessin qu'il allait faire serait trop difficile. Chaque séance commençait par un dessin d'un animal choisi par un enfant. Le professeur montrait son dessin et donnait les étapes petit à petit afin de réaliser le même dessin. 

    Loulou a du apprendre à gommer. Ça semble simple pour beaucoup de monde mais pour lui c'était juste impossible de voir encore le trait gommé. Il lui a fallut du temps pour apprécier ses dessins. 

    Premier vernissage d'artiste: préparatifs

    Premier vernissage d'artiste: préparatifs

     

    Premier vernissage d'artiste: préparatifs

    Premier vernissage d'artiste: préparatifs

     

    Dans la seconde partie du temps (une heure restante), les enfants étaient en création libre: bricolage, terre cuite, peinture...

    Dès le début des séances Loulou a voulu faire un chat. Il s'est passionnément investit et l'a étoffé durant plus de deux trimestres... Chaque enfant rapportait à la fin des séances leurs bricolages et Loulou rien.. Ce n'est que quand le chat a commencé à prendre trop de place qu'une partie est venue à la maison... Il a mené son projet tel un artiste, jusqu'au bout de sa vision, il n'a rien lâché. Il a même inspiré d'autres enfants qui ont fait leur propre chat...

    Premier vernissage d'artiste: préparatifs

    Le dernier trimestre il s'est concentré sur les accessoires de son robot-chat (mi-chat réelle mi chat imaginaire).

    Il a aussi présenté son chat-robot à son chat Figaro.... Les présentations ont été intéressantes... 

    Premier vernissage d'artiste: préparatifs

    Sur cette photo vous pouvez observer les accessoires et bien évidemment les différents boutons/fonctions du chat-robot. En bas à gauche vous pouvez voir un portail qui permet au chat de voyager dans différents mondes (celui des chiffres, des lettres, des couleurs, des formes etc...). Il est à noter également que l'accessoire tout au fond (qui ressemble à un pistolet) se trouve être un "aspirateur-rétrécisseur de chien" pour protéger son chat-robot. 

    Premier vernissage d'artiste: préparatifs

    Comme vous pouvez le voir sur la photo notre Figaro est attiré par les "phéromones" que Loulou a mis pour attirer les femelles... 

    Il dispose également de moustaches de 3 tailles lui permettant de voir "très loin" "loi" et "près"... et il y en aurait encore beaucoup à dire sur ce chat...

    Aujourd'hui nous sommes allés aidé le professeur à installer toute la salle car le vernissage se fera demain matin et il était tout seul. Loulou a donc pris son rôle très au sérieux et à mis toutes les pâtes à fixes derrière les dessins (et il y en avait un paquet!!!) et il a installé les travaux sur les trois tables dont une lui est entièrement dédiée.

    Premier vernissage d'artiste: préparatifs

    Premier vernissage d'artiste: préparatifs

    Premier vernissage d'artiste: préparatifs

    Premier vernissage d'artiste: préparatifs

    Premier vernissage d'artiste: préparatifs

    Premier vernissage d'artiste: préparatifs

    Pour remercier son professeur il lui a fait un dessin: "le cycle de l'arc-en-ciel sur 24h en fonction de la lumière du soleil". Passionné d'arcs-en-ciel, les seuls dessins et écrits ont toujours été des arcs-en-cil ou dans l'ordre de ces couleurs... 

    Premier vernissage d'artiste: préparatifs

    Demain, il pourra présenter à toutes les personnes venues au vernissage ses travaux. Cela fera un bon exercice d'expression en public... 

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Après avoir découvert l'histoire de Mona Sourisa et avoir fait des recherches sur Léonard De Vinci à la bibliothèque, nous nous sommes intéressés à la lecture d'un second roman: Le secret de léonard De Vinci, un roman de la collection La Cabane Magique.

    La Cabane magique: Le secret de Léonard De Vinci

    Nous entamons notre troisième roman de cette collection car loulou avait déjà lu un roman sur les dinosaures et un autre sur les pyramides.

    Comme Loulou aime bien les aventures de Tom et de Léa nous continuerons donc à les lire en fonction des thèmes qui nous intéressent car ce sont des livres qui même s'ils sont plutôt fantastiques sont aussi un peu documentaires en apportant des détails sur des lieux, époques, personnages qui peuvent ainsi nous donner envie d'en savoir plus par la suite.

    Conseillés à partir de sept ans, je trouve que Loulou a plus de mal à les lire que les Géronimo Stilton. Il est moins évident pour lui de lire un chapitre entier car ils sont assez longs (10 chapitres pour 155 pages pour celui-ci) ce qui fait que Loulou a tendance à décrocher ou se décourager au bout d'un moment et qu'il faut en général deux temps de lectures pour un chapitre voir trois.

    Les illustrations sont nombreuses et très jolies mais il est dommage qu'elles soient en noir et blanc car celles de la couverture sont vraiment belles en couleurs.

    La Cabane magique: Le secret de Léonard De Vinci

     

    La Cabane magique: Le secret de Léonard De Vinci

    Ces romans demandent plus d'investissement, de concentration et de compréhension pour Loulou, nous les abordons donc plus comme des textes à travailler. Nous prenons notre temps pendant la lecture, je lui pose des questions sur le vocabulaire employé pour voir s'il comprend, j'insiste sur l'orthographe d'un mot etc... Nous sommes donc plus dans la réflexion, le questionnement, le travail de français lorsque Loulou lit ces romans. 

    Nous sommes à la fin du troisième chapitre nous allons nous accorder un moment pour retravailler certaines expressions ou mots rencontrés dans le début de cette histoire : orthographe, expressions, synonymes etc...

    Voici un petit doc rapide où j'ai repris certaines phrases ou bouts de phrases que nous retravaillerons soit en cherchant la définition dans le dictionnaire soit en cherchant des synonymes, d'autres expressions identiques etc....

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Récemment Loulou a lu son deuxième roman de Géronimo Stilton. Après le Kilimandjaro qui lui avait bien plu, il a fallut acheter le numéro 1 de la collection pour la lecture du suivant. C'est ainsi que nous  nous sommes retrouvés à lire un livre sur Léonard De Vinci ou plutôt Ratonard De Minci qui avait peint le sourire de Mona Sourisa...

    Géronimo Stilton: le sourire de Mona Sourisa

    Après la lecture de ce second livre, j'ai décidé d'utiliser cette collection uniquement pour la lecture à voix haute pour diverses raisons:

    - l'histoire est toujours prenante ce qui fait qu'elle se lit rapidement et que ça gâcherait l'histoire de s'arrêter tout le temps

    - le vocabulaire est facile de compréhension donc très peu de mots nécessitent une recherche dans le dictionnaire

    - l'histoire est racontée au passé mais elle est également composée de dialogues au présent ce qui est très intéressant car à la fois l'enfant peut découvrir la conjugaison avec les temps passés mais aussi travailler sa voix avec les intonations du dialogues

    - les différentes polices d'écritures dans le même texte permettent aussi de se familiariser avec le décryptage des lettres ce qui facilite la fluidité de la lecture au bout d'un moment car l'enfant devient plus à l'aise dans sa lecture

    - les chapitres sont nombreux ce qui fait que l'histoire est un vrai petit roman avec à chaque fois une nouveauté dans ou un nouvel indice dans les chapitres

    - les chapitres sont aussi assez courts pour être lu en une seule fois sans que cela ne soit trop difficile en concentration

    - il y a beaucoup d'images qui illustrent des moments précis de l'histoire qui permettent à l'enfant de repérer les détails importants de l'histoire tout en la lisant

    - il y a à la fois des phrases descriptives assez longues qui permettent de travailler la modularité de la lecture et des phrases assez courtes pour travailler réellement les différents modes de phrases et s'intéresser à la composition de la phrase en y ajoutant la bonne intonation ce qui  rend l'histoire encore plus vivante

    - l'orthographe est tout de même assez riche pour rencontrer des mots parfois difficiles de prononciation ce qui fait que c'est également un très bon entraînement à la lecture.

     

    Ces romans sont conseillés à partir de huit ans mais comparés à la collection des cabanes magiques qui sont conseillés à partir de sept ans, je les trouve plus faciles à lire peut-être à cause des chapitres très courts ou peut-être également parce qu'ils ont des illustrations en couleurs qui donnent sûrement plus envie que celles en noir et blanc des cabanes magiques et que le vocabulaire y est un peu moins soutenu.

     

    Voici quelques extraits du roman " Le sourire de Mona Sourisa" où Géronimo doit avec son équipe retrouver les 11 lettres pour former un mot grâce aux 11 indices cachés derrière la peinture de Mona Sourisa découverts aux rayons X.

     

    Géronimo Stilton: le sourire de Mona Sourisa

    Géronimo Stilton: le sourire de Mona Sourisa

    Géronimo Stilton: le sourire de Mona Sourisa

    Géronimo Stilton: le sourire de Mona Sourisa

     

     



     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Depuis que nous lisons des livres sur Léonard de Vinci Loulou s'intéresse aux codes. Que ce soit la façon dont les pays écrives mais aussi d'autres codes qu'il peut observer sur le clavier par exemple.

    J'ai donc profité de cette curiosité pour reprendre la géométrie que nous avions abordée de manière sensorielle jusqu'à présent car il ne souhaitait pas forcément utiliser l'outils scripteur.

    J'ai choisi d'imprimer une feuille à petits carreaux (sur un générateur de feuilles que vous trouverez ici) et je lui ai demandé de me tracer un carré.

    La géométrie et ses codes

    Je lui ai donné comme consigne que ce carré ait au moins un côté de 4 cm. Il s'est mit à rire et m'a dit qu'ils auraient tous 4 cm. J'ai donc pu voir qu'il était ok avec les carrés.... Je lui ai dit de ne pas le tracer au centre de la feuille car nous aurions besoin de la place à côté donc il a choisi le bord de la feuille...

    Nous avions déjà abordé l'angle droit mais il ne m'en n'a pas parlé, il a tracé "instinctivement" son carré.

    Par la suite je lui ai dit que j'allais lui apprendre son premier code: lorsque plusieurs côtés ont la même taille ils peuvent avoir un signe identique pour les reconnaître. Il a donc tracé un trait sur chacun des côtés.

    Puis je lui ai demandé de me tracer un rectangle dont l'un des côtés aurait 4 cm. Il a à nouveau rit et m'a dit qu'il en aurait deux côtés de 4 cm. Puis je lui ai demandé les autres et il m'a répondu soit plus soit moins de 4 cm, je lui ai dit de choisir il a choisit 8 cm.

    La géométrie et ses codes

     

    Il a deviné seul le deuxième code: il a mis deux traits sur les deux côtés de 8 cm.

    Pour le troisième code je lui ai demandé le nom des formes et lui ai dit : et si nous avions deux carrés ou deux rectangles comment savoir lequel je te parle? Loulou a donc appris à nommer ses figures avec des lettres.

    La géométrie et ses codes

    Ensuite, je lui ai demandé de me rappeler la différence entre un segment et une droite et une demi-droite. Il a fait le rapprochement avec les points donc il m'a dit que AB était un segment. Je lui ai donc donné le code pour transcrire un  segment: les deux crochets. J'ai appris du coup que c'était logique puisque "les points alignés n'ont pas le droit de sortir en dehors des crochets sinon ça fait une droite".

    La géométrie et ses codes

    Il s'est amusé à trouver les égalités de segments. Il s'est aperçu que son rectangle avait deux côtés de 4.1 cm car il n'avait pas tracé assez précisément. Un point intéressant de la géométrie, c'est donc qu’elle doit être précise.... Pour lui ce n'était plus juste car j'avais demandé 4 cm mais je lui ai dit qu'étant donné que les deux côtés avaient 4 cm ça restait juste puisque c'était un rectangle  mais que en effet la dimension n'était pas exacte au millimètre près.

    Bien évidemment il a voulu tracer une droite.... je lui ai donc demandé de tracer une droite d et il a donc pu noter un nouveau code: les parenthèses. Je lui ai demandé de me montrer un segment [AB] de 4 cm sur la droite, il a donc repris sa règle et trouvé ses deux points. Puis je lui ai demandé de tracer une deuxième droite qui passerait par B et qui pourrait avoir un segment [EF] de 8 cm ce qu'il a fait sans difficultés comme quoi la géométrie est peut-être plus simple quand on est petit et que c'est codé!

    La géométrie et ses codes

    Je pensais arrêter là mais il a voulu faire un cercle. Je lui ai donc proposé de faire un cercle avec pour centre le point A et pour rayon 4 cm. Après plusieurs essais il a réussi à tracer à peu près son cercle et s'est aperçu qu'il passait par B.

    La géométrie et ses codes

     

    Et là il s'aperçoit qu'il a aussi traversé sur les deux droites. Je lui dit que du coup cela se croise en un point précis, un point d'intersection spécifique et qu'il peut donc les appeler comme il veut. Il choisit Z puis Y. Puis il observe que ZY est un segment et mesure sa taille.

    La géométrie et ses codesLa géométrie et ses codesLa géométrie et ses codes

    On observe aussi  ZYB et découvrons que c'est un triangle et on observe également la place du point A dans le segment [ZY] et Loulou découvre que c'est le milieu.Je ne me suis pas étendue sur le rayon, le diamètre et que nous verrons à un autre moment. Nous avons juste fait un constat qui servira de base pour une prochaine fois.

    La géométrie et ses codes

    Je pensais m'arrêter là même si Loulou était déçu de ne pas avoir de code mathématique pour le milieu mais il est reparti sur les angles : tri-angle, trois angles... et en comparant ses trois figures ceux du triangle n'étaient pas pareils. Je lui dis en effet que ce ne sont pas des angles droits mais qu'est-ce qu'un angle droit exactement?

    Le soucis est que le triangle de Loulou n'était pas assez précis car l’angle Y aurait du faire 90°... J'ai donc hésité un moment à poursuivre. 

    On a continué en regardant ce qu'était exactement un angle droit grâce à l'équerre pour vérifier si son carré et son rectangle étaient correctes. Il était fier de ses tracés précis!

    La géométrie et ses codes

    Puis Loulou tout content a rajouté son nouveau code: l'angle droit !

    La géométrie et ses codes

     

    "Oui mais alors maman les angles du triangle? On vérifie? C'est quoi le code?".

    La géométrie et ses codes

     

    Nous avons donc mesuré les angles droits avec un rapporteur, il a écrit 90° avec un nouveau code: le degré. Puis il a vérifié sur son triangle. Pas facile de mettre le rapporteur mais assez intéressant pour avoir envie de continuer....

    Je lui ai expliqué que son tracé n'était pas assez précis mais que normalement son angle Y devait être à 90° et non 87°, que c'était une grande magie mathématique et qu'à chaque fois on avait le même angle droit si on suivait une certaine démarche. Du coup nous avons marqué ce que nous avons réellement trouvé avec nos petits défauts, l'objectif étant de découvrir, nous n'avons pas effacé ou recommencé, l'erreur fait aussi partie de l'apprentissage. Loulou a appris la nécessité de précision en géométrie et nous pourrons dons retravailler sur l'importance du matériel pour avoir aussi des tracés précis.

    La géométrie et ses codes

    Bien évidemment Loulou a pu écrire un nouveau code pour ses trois angles....

    Pour finir nous avons fait quelques calculs...

    Je lui ai demandé de calculer la somme des trois angles du triangle. Il a trouvé 180°. Puis je lui ai demandé de calculer la somme des quatre angles du carré et du rectangle. Il a trouvé 360° pour chacun (le coquin n'a fait qu'un seul calcul pour le carré et le rectangle, il ne faudrait quand même pas réécrire le même calcul deux fois...).

    Il a observé son rapporteur et vu qu'il allait jusqu'à 180°. Je lui ai dit que tous les triangles avaient 180° pour somme de leurs angles et qu'un jour nous nous amuserions à en dessiner des différents avec différents angles pour observer ce "théorème mathématique".

    Je lui ai montré un autre style de rapporteur et il s'est aperçu qu'un cercle équivaut à 360° soit la somme des quatre angles droits... Je lui ai dit qu'un jour on verrait aussi pourquoi.... Et que grâce à ça plus grand il pourrait aussi vérifier son travail et voir s'il se trompe dans ses calculs d'angles.

    La géométrie et ses codes

    Il y a des jours où l'ief est très intense, où je ne sais jamais réellement ce que l'on va faire ni jusqu'où nous allons aller ni combien de temps cela va durer. Il y a donc longtemps que je n'ai plus de programme précis et que l'on papillonne. Je garde en tête le programme de chaque matière pour savoir où nous devrions aller mais souvent nous dévions et Loulou s'intéresse à autre chose. Cela ne me gène pas du moment qu'il apprend ce qui lui fait plaisir, j'ai juste un peu de gymnastique mentale à faire pour pouvoir rassemble les idées de temps en temps afin qu'il puisse en faire des rapprochements lui-même. Mais avec Léonard De Vinci, nous sommes parés pour un bout de temps tellement il a papillonné dans de multiples domaines et c'est ce qui nous plait dans la découverte de ce personnage.

    Loulou était juste dans un moment de grande concentration et de grande curiosité. Ces moments sont plus rares en général aux beaux jours mais là il est très intéressé par les codes, les plans, les schémas. Il passe ses journées à faire des légos et me réclame de la grammaire. Il a dore la grammaire Montessori et ses codes pourvu que ça dure...

    Notre matinée aura duré 1h30 durant laquelle il a lu la moitié d'un chapitre de son livre la cabane magique sur le Secret de Léonard De Vinci puis ce travail de mathématiques puis nous avons encore continué 15 minutes après avec les codes de grammaire.... Il y a une époque où il se promenait partout dans l'appartement avec le cerveau de son squelette mais depuis quelques temps se sont les solides de grammaire et en particulier le verbes qui ne sont jamais à leur place... ce matin je lui ai proposé une association de symboles et il devait me faire une phrase.

    Je m’attendais à une phrase du style: "Il voit un chat blanc". A la place j'ai eu: "Il fait une démonstration facile"... Ça m'a fait rire qu'il pense à ça après 45 min de géométrie....

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire