• Les petits cailloux blancs et la rencontre de Pico le coquin

    Cette semaine nous préparons la Saint-Nicolas en découvrant les récits de l'histoire de Nicolas. Vous pourrez trouver le livre ici.

    Je vous fais un petit résumé du début du livre que nous avons commencé lundi:

    Nicolas était l'enfant d'une famille assez riche dont le père Epiphane était un commerçant maritime de céréales. La mère Jeanne s'occupait de Nicolas et du magasin avec un intendant. Ils habitaient en Asie Mineure dans la ville de Patara. Sur le haut de la ville se tenaient les maisons et commerces des familles riches et sur le bas de la ville les familles pauvres.

    Nicolas était un enfant rempli de joie, déjà bébé il offrait l'eau de son bain à ses parents en les éclaboussant. 

    Ce moment de l'histoire donne le ton du livre... Nicolas offrait aux autres tout ce qu'il pouvait depuis bébé...

    A la lecture de ses premières lignes j'étais déjà conquise.... mon loulou lui se rappelait déjà les bons moments qu'il a passé depuis ses 5 dernières années dans son bain à nous éclabousser d'un air de dire tu vois maman c'est pas grave si j'en mets partouuuuuut.....

    L'histoire continue en présentant l'enfance de Nicolas et un jour précis de son enfance...

    Nicolas jouait dehors avec d'autres enfants. Ils créaient avec de petits cailloux blancs des cercles et des étoiles par terre. Un jeune garçon nommé Pico le coquin vînt un jour détruire avec un balai les réalisations des enfants et lança le balai sur la tête de Nicolas qui alla se réfugier chez sa maman en pleurant.

    Cette histoire pourtant très ancienne reflète encore très bien la réalité d'aujourd'hui et le ressenti de Nicolas à cette époque... Intrigué loulou ne disait plus un mot....

     La maman a pensé la bosse sur le front de Nicolas et lui a offert une orange, un fruit précieux à cette époque ce qui reviendrait aujourd'hui à offrir un bonbon en plus d'un gros câlin...

    Mais là où l'histoire devient réellement intéressante c'est qu'au lieu de la manger pour se réconforter comme nos loulous le font avec leur bonbon, Nicolas choisi d'en faire un autre usage...

    Juste avant de la manger il avait posé une question qui allait changer le cours de cette histoire... pourquoi ce garçon avait-il détruit le jeu et frappé Nicolas?

    "Parce que personne ne l'aime"... dit répondit la maman.

    Une phrase tellement forte, tellement puissante, tellement vraie et aussi tellement difficile à dire et à comprendre...

    Nicolas choisit alors de parcourir le bas de la ville à la recherche de la maison de Pico. Il y trouva une maison délabrée, une odeur nauséabonde d'une soupe qui n'en ressemblait pas réellement, une famille très pauvre avec des vêtements abîmés, des enfants sans chaussures.... une maman peu amicale... Courageux, il offrit son orange et demanda à Picot de venir jouer avec lui puis rentra chez lui et raconta son histoire à sa maman.

    L'histoire ce termine ainsi, est-ce que Pico viendra ou non jouer avec Nicolas?....

    Le papa et la maman de Nicolas très surpris à son retour acceptèrent d'accueillir Pico afin que leur enfant puisse avoir un ami mais en retour il fallait que Nicolas attende que Pico vienne de lui-même.

    Accepter par amour pour son enfant de l'ouvrir à quelque chose qui peut le faire souffrir... donner une chance à quelqu'un sans préjuger... je trouve cette histoire magnifique et pleine d'espoir en ce début de l'Avent...

    Accepter d'aimer c'est aussi accepter de laisser une partie de soi en dehors de la carapace que nous nous sommes créée et donc accepter parfois de devoir souffrir... si on n'aime pas on ne connait pas la tristesse, la douleur, la perte d'un être...

    Depuis les dernières actualités fortes en émotions du mois dernier loulou a bien vu et senti que nos émotions avaient été chamboulées... A cinq ans difficile d'expliquer que des atrocités peuvent encore exister aujourd'hui...J'ai choisi d'expliquer de manière simple qu'il y avait en ce monde des personnes qui ne connaissaient pas l'amour ne connaissaient donc pas la tristesse et la peur de la perte d'un être cher, qu'elles ne connaissaient que la colère et le dégoût et qu'elles étaient capable de faire du mal autour d'elles car elles ne ressentaient cet amour de l'autre et de la vie... (sur le coup le dessin animé de Vice-Versa m'a bien aidé à lui parler des émotions...).

    Cette histoire avait donc du sens pour loulou et moi car c'est en allant vers cet enfant que Nicolas lui a apporté de l'amour... cet enfant qui était triste et en colère et qui avait réagit en détruisant quelque chose qui avait été fait avec amour...

    Nous nous sommes arrêtés à cette histoire, loulou voulait connaître la suite mais je l'ai laissé réfléchir un peu et hier matin avant de lire la suite je lui ai demandé ce qu'il se rappelait de cette histoire. J'ai été forte impressionnée de voir qu'il avait tout retenu (hormis les prénoms des parents....).

    Nous avons donc lu la suite de l'histoire...

    Pico est venu seulement trois jours plus tard... Nicolas l'a beaucoup attendu à la fenêtre très impatient mais respectant la demande de ses parents...

    Il a fallut du temps et du courage à Picot pour venir à la rencontre de Nicolas. 

    Il se tenait devant la maison au bord du lavoir où s'était au préalable lavé les pieds et les cheveux... il n'avait pas de chaussures, la maison de Nicolas était tellement belle et propre, il n'osait pas rentrer... 

    Le temps... il faut parfois beaucoup de temps pour comprendre surtout le monde des adultes lorsque l'on est un enfant. Cette histoire nous conte à la fois le monde des adultes, la misère, la pauvreté et le monde des enfants, la petite bulle qui les entoure et les protège de la réalité, cette naïveté, cette insouciance qui permet de rêver... Pourtant pour certains enfants, à l'époque comme encore aujourd'hui cette enfance insouciante est vite interrompue avec une réalité qui la rattrape de plein fouet... Chaque enfant ne naît pas égal à un autre que ce soit dans son patrimoine génétique mais aussi culturel, économique et géographique... Nicolas s'en rend compte dans l'histoire en visitant la maison de Pico et Picot le sait lui aussi en se lavant les pieds et les cheveux et en hésitant à venir chez Nicolas...

    Au fur et à mesure de la lecture de ce livre loulou demeure de plus en plus intrigué,réfléchi, pensif, cette histoire pose en lui des questions, des questions qui me permettent de parler de notre réalité avec lui et de transmettre des valeurs fortes et importantes pour sa vie future.

    Outre l'aspect religieux des histoires, ce sont surtout des valeurs importantes que tout un chacun se doit de connaître et respecter afin de pouvoir vivre ensemble dans la paix et l'amour... autrement dit ce sont des valeurs que toutes les religions souhaitent transmettre à leur manière et pourtant même si on parle tous de la même chose on ne se comprend pas toujours ... Que l'on soit avec ou sans religion l'important est ailleurs, il est dans le comportement que l'on a avec autrui, respectueux de la vie...

    Maria Montessori parle de sa religion et l'enseigne dans ses histoires comme les récits de vie, la religion était très importante à son époque. Pourtant vers la fin de sa vie lorsqu'elle se trouve en Inde elle affine encore la dimension spirituelle de sa philosophie par la découverte des principes bouddhistes. Ses derniers ouvrages dont "Education à la paix" en dévoilent ses réflexions. L'Homme quelque soit sa religion cherche la même chose: l'amour, la paix...

    Les histoires que je souhaite donc partager avec mon loulou sont des histoires (de toutes religions ou non même si nous sommes catholiques et que j'en connais donc plus dans cette religion) qui permettent de transmettre réellement ses valeurs à mon loulou. Des histoires qui font réfléchir sur notre vie, notre place dans celle-ci et vis-à-vis des autres, notre comportement envers les autres, ce qui nous permet d'être heureux tout en respectant aussi autrui, d'être aimé, d'aimer et de vivre en paix ensemble... 

    Lorsque Nicolas aperçu Pico il couru le rejoindre dévalant les escaliers ...

    La notion du temps est importante dans l'histoire: l'impatience de Nicolas qui après avoir attendu pendant trois jours et tellement heureux de voir venir Pico... L'attente de voir venir Pico, cette incertitude, nourrissent l'espoir et la joie de Nicolas tout comme le début de cette période de l'Avent où tous les enfants attendent quelque chose... la fête de Noël ou simplement le Père-Noël ou encore les vacances, la neige, la fin de l'année, la magie du rêve, la joie de se retrouver ensemble, de s'émerveiller de toutes les lumières et décorations qui nous entourent... (parfois même le Père-Noël envoie en vacances un petit lutin! Chut il dort en ce moment il ne faudrait pas le réveiller il s'est bien fatigué cette nuit...)

    Pico offre à Nicolas un coquillage, un cadeau qui lui est très cher, un coquillage que son père lui a rapporté... Nicolas découvre que le père de Pico n'est plus là, il est mort noyé dans un bateau qui a coulé....

    La fin est un moment très fort dans cette seconde histoire... qui finit sur une phrase toute aussi puissante:

    "Dès lors, Nicolas eut encore plus d'affection pour lui."

    Encore une fois cette seconde histoire fait appelle à de vives émotions en nous, en notre sensibilité, notre empathie, elle permet de parler de choses parfois difficiles à comprendre pour un petit.... comprendre que le monde qui nous entoure n'est pas toujours très beau mais que si l'on ne s'expose un minimum en ouvrant notre carapace on ne connaîtra jamais la joie, le bonheur, l'amitié, l'amour... même si parfois on risque aussi d'en souffrir...

    J'ai d'abord lu ce livre avant de le faire découvrir à mon loulou car je ne connaissais pas grand chose de Saint-Nicolas ne l'ayant jamais fêté étant petite et l'histoire du boucher ne me plaisait pas de trop... mais on m'avait recommandé les livres des éditions Ilona j'ai donc essayé avec celui de Saint-Nicolas, d'ailleurs l'an prochain je commanderai celui de Saint-Martin. Je pense que nous le lirons l'an prochain pour nous rappeler toutes ces valeurs si importantes dans la vie... Ce livre est fort en émotions et il doit à mon sens être lu auprès d'enfants assez mûr afin qu'ils en comprennent le fond et aussi qu'ils en soient interpellés sans pour autant que cela puisse créer des angoisses... Nous ne le lirons peut-être pas jusqu'à la fin il y a quinze histoires et nous n'aurons peut-être pas le temps de tout lire avant ce week-end mais si loulou aime toujours autant nous continuerons pendant les fêtes... L'exercice de mon métier fait que loulou est sensibilisé au sein de sa propre maison, de sa propre carapace à des choses qu'il ne devrait pas forcément rencontrer en temps normal ou du moins qui n'existeraient pas si nous vivions que les trois, ce livre me permet donc également d'ouvrir la discussion avec lui à partir d'histoires et revenir vers du concret...

    Et la fête de Saint-Nicolas c'est aussi l'occasion de "vivre" la vie de Nicolas en attendant de découvrir le défilé en famille ce we à Saint-Nicolas ... Pour cela nous allons réaliser un panier découvertes sur la vie de Nicolas via des choses marquantes...

    Nous avons donc commencé hier par les fameux cailloux blancs...

    Les petits cailloux blancs et la rencontre de Picot le coquin

    Un peu de pâte durcissante et nous voilà parti pour fabriquer nos cailloux blancs...

    Les petits cailloux blancs et la rencontre de Picot le coquin

    Les petits cailloux blancs et la rencontre de Picot le coquin

    Des cercles, des étoiles comme lorsque Nicolas jouait avec les enfants...

    Les petits cailloux blancs et la rencontre de Picot le coquin

    Les petits cailloux blancs et la rencontre de Picot le coquin

    Par la suite ils nous serviront pour nos mandalas tout en faisant un petit clin d'oeil à Nicolas...

    Pour compléter notre panier nous y avons mis une orange, un balais et un coquillage....

    Les petits cailloux blancs et la rencontre de Picot le coquin

     La suite de l'histoire de Saint-Nicolas ici.

     

    « Les facéties de BiduleLe petit chariot de Nicolas et Pico »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :