• Du coquelicot au Bleuet de France ou comment découvrir l'histoire en faisant de la botanique en 14 lapbooks

    Chaque été Loulou observe avec grande attention les coquelicots que nous rencontrons sur notre chemin lors de ballades. Au début il les trouvait tellement jolis qu'il voulait en cueillir alors je lui expliquais que le coquelicot est fragile et qu'une fois cueilli il se fanerait presque aussitôt et donc que nous ne pourrions même pas en profiter.

    Ce matin nous avons fait une entorse à la règle en cueillant quelques coquelicots dans une démarche de recherche botanique. Le niveau cp ayant été atteint et reconnu par l'inspectrice mi-avril lors de notre contrôle, nous continuons l'ief mais dans un cadre beaucoup plus ludique de découvertes saisonnières. Comme je l'avais en effet expliqué lors de notre premier contrôle cette année à l'inspectrice et sa conseillère pédagogique, nous pratiquons l'ief au gré des saisons. Généralement les grandes acquisitions (maths/français) se font l'hiver durant les longues journées à rester à la maison. Le printemps et l'automne nous sommes plutôt dans les révisions ou le renforcement de notions et l'été nous papillonnons même si nous gardons toujours quelques habitudes, rituels et routines mais de manière plus informelle.

    Comme nous commençons seulement l'écriture l'inspectrice nous a demandé de travailler ce domaine bien évidemment car niveau cp il est en retard (seul point à travailler du rapport)... Elle nous a conseillé de proposer à Loulou de faire ses propres écrits comme rédiger la recette de son gâteau plutôt que d'écrire uniquement les ingrédients. J'ai donc décidé de travailler jusqu'à septembre sur l'écriture grâce à nos activités d'été.

    Depuis un mois nous étudions Léonard De Vinci et Loulou a découvert qu'il aimait beaucoup de choses et faisait des carnets de ses recherches avec des descriptifs, des croquis etc... Je lui ai donc proposé de faire ses propres carnets.

    J'ai choisi d'en écrire une partie (la leçon de chose) et de lui laisser toute une partie libre pour ses propres observations, ses découvertes, ses recherches etc...

    Je suis partie sur le principe du lapbook au niveau de la présentation mais ne lui propose donc qu'une partie à remplir, le reste ce sera à lui de le faire.

    En tous, il y a 14 lapbooks, de quoi occuper notre été et nos ballades. La plupart s'oriente sur l'aspect botanique du coquelicot mais la géographie, l'histoire et l'étymologie y sont aussi abordés.

    J'ai repris un de mes documents existant sur le cycle du coquelicot que vous trouverez dans cet article.

    Pour le reste je vous mets le document pdf en fin d'article.

    Ce matin nous avons constitué les lapbooks et collé nos trouvailles dans les lapbooks concernés, ils seront étoffés au fur et à mesure si Loulou retrouve d'autres parties du coquelicots comme les graines ou le fruit sec ou encore une pétale fanée.

    En attendant voici quelques photos de ce que cela représente pour le moment. J'ai choisi de mettre la leçon de chose au centre du lapbook et les cueillettes à côté pour faciliter les observations. Je pense que Loulou utilisera la partie arrière pour dessiner les puzzles Montessori qui correspondent (feuille, racine, fleur, plante...).

    Dans la description du coquelicot, j'ai utilisé tout le vocabulaire de botanique que l'on peut rencontrer dans le cabinet de botanique Montessori auquel Loulou n'a pas encore eu l'occasion de découvrir puisqu'il sera au programme de cette année (je suis en train de lui fabriquer un herbier). Ce vocabulaire n'est donc pas prévu pour être appris par cœur mais juste pour développer son sens de l'observation, du questionnement et aussi pour travailler le français (recherche dans le dictionnaire, signification du nouveau mot, grammaire au passage etc...).

    Pourquoi ai-je donc mis cet article qui semble plus "botanique" dans un onglet histoire? Car les deux dernières pages du document font référence à l'histoire et à la Première Guerre Mondiale... Comme quoi la botanique devrait aussi être enseignée à l'école....

    Etant donné que nous serons sûrement amenés à parler de la Seconde Guerre Mondiale ce mois-ci , je voulais situer la première également. Ce sera aussi un petit rappel des récentes élections puisque je parle des Présidents de la République Française et un peu de géographie avec les pays impliqués.

    Voilà donc les photos des dossiers, j'ai pris des chemises cartonnées et plié les côtés vers le centre. 

    Du coquelicot au Bleuet de France ou comment découvrir l'histoire en faisant de la botanique en 14 lapbooks

    Du coquelicot au Bleuet de France ou comment découvrir l'histoire en faisant de la botanique en 14 lapbooks

    Du coquelicot au Bleuet de France ou comment découvrir l'histoire en faisant de la botanique en 14 lapbooks

    Du coquelicot au Bleuet de France ou comment découvrir l'histoire en faisant de la botanique en 14 lapbooks

    Du coquelicot au Bleuet de France ou comment découvrir l'histoire en faisant de la botanique en 14 lapbooks

    Du coquelicot au Bleuet de France ou comment découvrir l'histoire en faisant de la botanique en 14 lapbooks

    Du coquelicot au Bleuet de France ou comment découvrir l'histoire en faisant de la botanique en 14 lapbooks

    Pour l'histoire voici l'un des deux lapbooks celui qui parle du Bleuet de France, bleuet que nous avons eu la chance de trouver juste à coté d'un coquelicot.

    Du coquelicot au Bleuet de France ou comment découvrir l'histoire en faisant de la botanique en 14 lapbooks

    Voici donc le document entier si cela vous tente de travailler dessus.

    Je ferai un autre article à la rentrée pour montrer les recherches de Loulou...

     

    « Peindre au jardin botaniqueObserver les papillons »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    christèle
    Samedi 3 Juin à 08:39
    Eh bien tu as de la chance de trouver des coquelicots dans tes balades. Chez nous il y en a tellement peu qu'on en fait tout un plat quand enfin on en voit un ! Dans une région céréaliere... on n'a même jamais de bleuet...
      • Samedi 3 Juin à 11:34

        C'est normal ils traitent les champs... Il y en a toujours le long des voies ferrées et donc autour car ils se ressèment ... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :