• Voici un moment déjà que je réfléchis à l'usage de la fiche de lecture qui intervient dès les premières lectures en cycle 2 dans l'éducation nationale. Pour le moment je n'avait pas abordé cet outils avec Loulou parce qu'aucune fiche de lecture trouvée sur les blogs d'instits ne me plaisaient et comme nous allons commencer le cycle 3 je trouvais plus utile de commencer à en faire l'usage.

    Ecrire juste pour remplir des cases n'apporte pas grand chose et recopier les couvertures d'un livre non plus. Pour moi, la fiche de lecture est un outils si et seulement si elle apporte une réflexion et cocher "j'ai aimé ce livre" ou "je n'ai pas aimé ce livre" n'a pas d'intérêt.

    Bien évidemment il fallait prendre en compte l'âge de Loulou, ses capacités à écrire et l'intérêt du travail de réflexion. J'ai de suite évité la fiche à cases qui rien qu'au regard ne donne absolument pas envie. Lorsque Loulou voit ce genre de fiches il n'y voit que le nombre important de cases à remplir et le peu de place pour écrire et ne sait pas vraiment par où commencer. Personnellement, je voulais quelque chose de coloré, d'attrayant et d'utile et surtout qui suive une vraie logique et permette la réflexion.

    J'ai donc réalisé ma base de fiche de lecture en trois thématiques. Comme pour tout écrit futur, Loulou devra INTRODUIRE / DÉVELOPPER ARGUMENTER/ CONCLURE. Je voulais aussi que cette fiche de lecture puisse évoluer dans le temps avec de plus en plus de réflexion de la part de Loulou. Il me fallait donc assez de place (au début pour la taille de l'écriture puis par la suite pour faire de petits textes). Je me suis inspirée des Lapbook avec des volets en feuillets permettant d'être feuilletés comme un livre pour que cette fiche soit plus ludique.

    Une fiche de lecture en triptyque pour apprendre à construire sa pensée et ses futurs écrits

    Afin de bien comprendre les trois parties de la fiche de lecture, nous les avons remplis sur trois moments différents. Voici au final ce que cela donne.

    Une fiche de lecture en triptyque pour apprendre à construire sa pensée et ses futurs écrits

    Une fiche de lecture en triptyque pour apprendre à construire sa pensée et ses futurs écrits

    Une fiche de lecture en triptyque pour apprendre à construire sa pensée et ses futurs écrits

    Une fiche de lecture en triptyque pour apprendre à construire sa pensée et ses futurs écrits

    Une fiche de lecture en triptyque pour apprendre à construire sa pensée et ses futurs écrits

    Une fiche de lecture en triptyque pour apprendre à construire sa pensée et ses futurs écrits

    Pour réaliser cette fiche, il suffit d'imprimer chaque page, de coller la dernière page sur une feuille et de découper les autres sur les pointillés en les collant les unes sur les autres avec la partie de gauche. Voici les différentes pages à imprimer si vous souhaitez essayer.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • En ce moment Loulou s'intéresse à la biodiversité comme vous avez pu le voir dans nos derniers articles. Cela nous a permis à plusieurs reprises de reparler de longueurs, d'aires ou superficies. C'était donc le moment d'aller plus loin dans la compréhension de ces mesures grâce aux exemples à grandes échelles qui nous étaient présentés notamment dans les documentaires sur la reconquête des forêts. Nous nous sommes au passage familiarisés avec les mesures agraires souvent citées dans les documentaires pour parler des superficies des forêts. 

    Des longueurs aux aires, nous avons facilement déviés nos découvertes mathématiques sur les volumes. Afin de permettre à Loulou de s'y retrouver, je lui ai réalisé des tableaux de conversion.

    Voici donc plusieurs documents pour s'amuser à faire des conversion et comprendre les relations entre longueurs, aires et volumes.

    Le premier document est à imprimer avec des feuilles blanches et des feuilles transparentes pour rétroprojecteur. Le principe est de travailler d'abord sur le tableau de conversion des longueurs. J'ai volontaire mis une colonne verte pour que l'enfant apprenne à mettre dans le tableau l'unité à droite pour la suite. J'ai gardé le code couleur Montessori en éclaircissant les couleurs.

    Par la suite lorsqu'on parlera d'aires on se référera à la planche de dessin du document pour introduire la notion de carré. On pourra alors déposer sur le tableau de conversion des longueurs celui des aires qui aura été imprimé sur feuille de rétroprojecteur pour être transparent. On rajoutera alors une colonne bleue pour les dizaines. L'enfant devra donc placer dans son tableau les unités et les dizaines pour des mesures au carré. La colonne bleue permettra à l'enfant de placer les dizaines.

    Etant donné que les mesures de superficies se font aussi avec des mesures agraires pour des superficies agricoles par exemple, j'ai rajouté dans le tableau les correspondances avec les hectares, ares et centiares que nous avons vu dans les documentaires.

    Pour finir, il sera possible de placer sur la planche du tableau de conversion des longueurs celui des volumes de la même façon puisqu'il sera imprimé également sur feuille de rétroprojecteur et permettra à l'enfant de comprendre la notion de volume et d'introduire les centaines (colonne rose foncée). Nous arriverons au final à un tableau de conversion avec trois sous colonnes. 

    Ce tableau pourra aussi aider à faire la comparaison avec un autre tableau de conversion, celui des capacités puisque les capacités permettent de mesurer des volumes également.

    Si vous n'avez pas de feuilles pour impression au rétroprojecteur vous pouvez utiliser des feuilles pour plastification. Il suffit de séparer les deux parties, mettre le côté rugueux pour l'impression et de recoller les deux feuilles avec un fer à repasser ou de les scotcher ensemble pour ne pas qu'elles s'enroulent dans la machine à plastifier.

    Pour s’entraîner, l’enfant pourra utiliser les tableaux du document suivant. Ce sont les mêmes mais avec les titres sur chaque tableaux puisque j'ai du blanchir certaines cases pour la superposition du document précédent. Ceux-ci seront à imprimer sur feuilles blanches et pourront être plastifiés et utilisés comme ardoises avec des feutres veleda.

    Pour finir, lorsque l'enfant sera à l'aise dans les tableaux, il pourra utiliser les tableaux sans couleurs. 

    Voilà, en espérant que ces tableaux vous aideront à mieux aimer les conversions! Vous pourrez trouver plein de choses intéressantes sur ce blog que j'aime beaucoup Le petit roi, enfant autiste et sur celui de mon amie Anaïs Montessorimaispasque.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires